10 résolutions bouffe à prendre pour la nouvelle année (elles sont réalistes et simples!)

Qui dit fin d’année dit éternelles résolutions. Perdre du poids, faire plus d’exercices, arrêter de fumer, être moins impatiente...  tous les aspects de notre vie y passent et l'alimentation n'y échappe pas. Parfois on en prend trop, parfois elles sont irréalistes, mais il arrive aussi qu’on arrive à les suivre et à effectivement changer en mieux quelques habitudes de vie. Pour commencer l’année du bon pied, voici 10 résolutions bouffe à prendre en 2018, facilement réalisables

1. Découvrir de nouveaux aliments

Pommes de lait entière et une coupée en deux

Urbaine City

Pour le plaisir, on commence avec une résolution facile à tenir. Une fois par mois, on se donne l'objectif de découvrir un nouvel aliment, qu’on n'a jamais goûté ou cuisiné. Il n'est pas nécessaire de se lancer dans des recettes compliquées. Il peut s'agir d'un fruit qu'on n'a jamais osé acheter et qu'on mangera tel quel, d'un légume à la forme étrange ou d'un mélange d'épices exotiques; garam masala, daïkon, kaki, fruit du dragon et kéfir n'auront plus de secrets pour vous!  Qui sait, vous ferez certainement de belles découvertes et certains de ces aliments deviendront peut-être des produits réguliers chez-vous.

2. Faire une plus grande place aux poissons dans nos assiettes

Poke hawaïen

Marie-Ève Laforte

De façon générale, nous consommons trop de viande et pas assez de poisson. Pourtant, les poissons sont riches en omega et bénéfiques pour la santé cardiovasculaire. Alors cette année, on rajoute un repas de poisson au menu de la semaine. Pour s’aider, on peut également choisir des poissons en conserve qu’on ajoutera à nos salades le midi, à nos plats de pâtes ou dans les sandwiches. 

Pssst: essayez nos croquettes de thon simples et gourmandes!

 

3. Cuisiner davantage à la maison 

via GIPHY

On a tout à gagner à cuisiner davantage ses repas à la maison. Non seulement c'est l'option la plus économique, mais nos plats sont généralement meilleurs pour la santé, moins gras et moins riches en sodium que ceux du commerce. Mais, on ne se le cachera pas, cuisiner le repas du soir n'est pas toujours l'option la plus tentante après une journée de travail.

Pour se donner un coup de pouce, on peut planifier les recettes à l'avance en cuisinant de grosses pièces de viande (par exemple un poulet rôti) dont on pourra utiliser les restes pour les lunchs et différentes recettes rapides durant la semaine. On peut également cuisiner des portions supplémentaires que l’on congèle ensuite. Vous aurez ainsi plusieurs repas déjà prêts mais cuisinés maison! Sans oublier les pâtés au poulet, les sauces à spaghetti ou les soupes que l'on peut diviser en repas et congeler. 


Vous aimerez aussi:


4. Apporter son lunch un peu plus souvent au travail

Sandwiche

Raphael Nogueira

Je sais, c'est parfois tellement plus facile (et plaisant) de simplement aller se chercher un lunch au restaurant le midi. Et pourtant, encore une fois, il n'y a que des avantages à faire son lunch. C’est beaucoup plus économique et surtout, meilleur pour la santé. Pour se donner une chance, surtout si on ne fait jamais son lunch, on commence par l'apporter deux jours de plus par semaine que ce que l'on a l'habitude de faire.  

Voici nos trucs pour faciliter le processus!

5. Essayer de nouvelles recettes

Personne consultant un livre de recettes

Dan Gold sur Unsplash

Tanné de cuisiner toujours les mêmes recettes ? Dans la même veine que cuisiner davantage et découvrir de nouvelles saveurs, on se donne l'objectif, une fois par mois, d'essayer une nouvelle recette. On sort nos livres, on fouille sur Internet et on brise notre routine culinaire !

6.  Manger plus de fruits et de légumes par jour

Bol de salade verte entouré de bols contenant bleuets, raisins, champignons, etc.

Pixabay

On sait tous qu’il faudrait manger plus de fruits et de légumes (et même probablement en faire la base de notre alimentation) mais ce n’est pas toujours si évident! La réalité c’est que bien peu de gens mangent les 5 à 10 portions recommandées quotidiennement. En plus d’être délicieux, ils apporteront de la couleur dans l’assiette. Vous trouverez des astuces pour manger plus de fruits et de légumes ici

7. Acheter davantage de produits locaux

Pourquoi ne pas encourager l’économie et le talent local ? Il y a tellement de superbes produits qui sont faits ici, sans compter que la disponibilité des fruits, viandes et légumes locaux ne cesse de s'accroître tout au long de l'année. Fromages, vins, confitures, pâtés, légumes et viandes, dès qu’on peut, on achète local !  Et pour vous aider, voici quelques astuces pour manger davantage local

8.  Porter une attention au gaspillage alimentaire

Poubelle remplie de déchets alimentaires

Pixabay

Jeter des légumes qu'on n'a pas eu le temps de cuisiner ou acheter des aliments, les oublier au fond du réfrigérateur et les retrouver une fois la date de péremption passée ... Ça vous dit quelque chose ?

Le gaspillage alimentaire est devenu un véritable fléau. On en parle de plus en plus et on sait maintenant que cela à non seulement des impacts sur l'environnement mais également sur l'économie. Pour limiter les pertes, voici quelques trucs simples à appliquer dès maintenant :

  • Pour éviter d'acheter des aliments en double, on fait l’inventaire des aliments du frigo et du garde-manger avant d’aller à l’épicerie.
  • On planifie quelques recettes pour la semaine à venir qui utiliseront les aliments qu'on a déjà. 
  • On regarde les dates de péremption des aliments et on met bien en évidence ceux qui expirent bientôt pour ne pas oublier de les manger.
  • Une fois de temps en temps, on planifie un repas de type  «touski» pour passer nos restes de légumes et de viande. 

9.  Prendre le temps de savourer

Repas à table au restaurant

Jay Wennington sur Unsplash

Trop souvent, le repas est expédié dans le temps de le dire ou devant la télé. Oui, c'est plaisant de souper en regardant son émision favorite, mais cette année, on porte une attention spéciale au moment du repas! On ferme la télé et le téléphone et on prend le temps de savourer chacune des bouchées de son assiette, en mangeant plus lentement.

10. Arrêter les restrictions alimentaires

Parce que mine de rien, on se pourrit la vie avec les régimes qui ne fonctionnent pas ou les aliments qu’on aime dont on se prive. Et ça, c'est sans compter que ces privations sont souvent suivies de périodes d'excès alimentaires. Cette année donc, pourquoi ne pas simplement essayer de manger équilibré, le plus souvent possible avec des plats qu'on aura préparés nous-mêmes et en écoutant notre appétit ? Aucun aliment ne sera banni mais quand on n'a plus faim, on arrête. Après tout, un petit dessert ou des frites de temps à autres, ça n'a jamais tué personne! 


Essayez aussi notre thé glacé style mojito:

 


 

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!

  • Tarte au sucre et pacanes

    Temps: 30 min. Portions: 6-8
    fond de tarte 8 po non cuite, cassonade, sucre granulé, farine, oeufs, crème 35%, pacanes
  • Gâteau au fromage et noix de coco en croûte de biscuit au thé chaï

    Temps: 7 h 20 min. Portions: 8
    farine, bicarbonate de sodium, gingembre moulu, cannelle moulue, muscade moulue, sel, yogourt nature, sucre de canne, oeuf, huile de noix de coco, thé chaï, extrait de vanille, oeufs, fromage à la crème, sucre de canne, extrait de vanille, yogourt grec, flocons de noix de coco