Les seuls couteaux dont vous avez vraiment besoin et comment bien les choisir

Avez-vous vraiment besoin de (beaucoup) de couteaux chers? Un bon artisan se doit de posséder de bons outils. Un bon cuisinier doit donc avoir de bons couteaux. Mais est-ce qu'il faut pour autant en posséder une douzaine qui valent de surcroit une véritable petite fortune? Pas forcément...

En effet, seulement deux types de couteaux sont réellement indispensables.

Le couteau de chef


Impossible de cuisiner sans avoir dans son tiroir un couteau de chef ! Sans lui, préparer le moindre plat se révèlera un travail fastidieux. D'une longueur de 20 à 30 cm, sa lame épaisse et longue sert aussi bien à trancher qu'a émincer. C'est vraiment ce qu'on appelle un couteau multiusage qui interviendra aussi bien dans la préparation des viandes que des fruits et des légumes.

Au moment de l'achat, vous devez le prendre en main afin de vérifier si l’espace entre le talon et son manche est suffisant. C'est non seulement une question de confort, mais il faut surtout que vos doigts ne gênent pas au moment où vous hacherez. La bonne façon de le tenir, c'est le pouce et l’index sur la lame, et vos trois autres doigts sur le manche. Exactement comme pour une paire de chaussures, il faut que vous vous sentiez à l'aise avec, n'hésitez donc pas à essayer plusieurs modèles en magasin.


Vous aimerez aussi:
8 trucs pour bien s’organiser dans la cuisine
8 trucs efficaces pour organiser votre cuisine et optimiser votre rangement
Ménage de frigo efficace: quoi jeter dès maintenant 


Le couteau d'office 


Voici l'autre sorte de couteau dont il est impossible de se passer à la maison: le couteau d'office. Il mesure environ 10 cm et possède une lame épaisse, courte et pointue. Il va vous permettre d'éplucher, de peler, de faire des incisions précises dans des fruits ou dans un rôti de bœuf par exemple pour y insérer des gousses d'ail. Il sert à couper les oignons, les fines herbes... bref, il est IN-DIS-PEN-SABLE!

Et les autres alors?


Si on peut très bien s'en sortir en cuisine avec le couteau de chef et le couteau d'office, il est quand même bien pratique et confortable d'avoir chez soi une gamme plus large. Vous pourrez ainsi vous équiper d'un couteau à légumes, pratique avec sa lame recourbée, d'un couteau à désosser, d'un couteau à steak, à tomates, il existe aussi des couteaux à décorer pour rendre fruits et légumes plus beaux. La liste est loin d'être exhaustive, mais attention au risque de vouloir acheter trop de sortes de couteaux et de finalement n'en utiliser que deux ou trois.

Quelle lame choisir ?

 

Une photo publiée par Jay Morgan (@jaymorgan1) le


Un autre critère important à prendre en considération, c'est la matière dont est faite la lame du couteau.
Vous pourrez opter pour une lame en acier avec un choix entre de l'acier inoxydable, de l'acier carbone ou de l'acier Damas. On vous conseille de prendre l'inoxydable pour éviter les risques de corrosion. Un couteau en acier est très solide, mais il demande un minimum d'entretien, il faut notamment garder son tranchant avec la technique de l'aiguisage. N'hésitez donc pas à investir aussi dans du matériel d'aiguisage. Les couteaux en acier, c'est du très long terme!

Une autre option, c'est de prendre des couteaux avec une lame en céramique. Très prisés des professionnels, ils sont reconnus pour leur qualité tranchante et pour le fait que cette matière ne rouille pas. Leur prix est cependant supérieur aux couteaux en acier et ils sont aussi plus fragiles dans le mouvement de torsion (pour désosser par exemple).

Enfin, on trouve les couteaux en titane, légers, tranchants et anticorrosifs. Utilisés de façon plus marginale, ils ne sont pas aimantés et sont plus chers que les couteaux en acier.


Découvrez comment couper un poivron efficacement:

 


 

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!

  • «Frites» d'avocat au four

    Temps: 30 min. Portions: 2-4
    avocats, farine, oeufs, chapelure Panko, sel, piment de Cayenne, Enduit de cuisson en vaporisateur, Jus d'une demi-lime
  • Gâteau au fromage avec garniture de pommes, caramel et «crumble»

    Temps: 5 h 45 min.
    chapelure Graham, beurre non salé fondu, sucre granulé, paquets de 250 g de fromage à la crème mou, farine, sucre granulé, oeufs, crème sure, grosses pommes, cassonade, beurre non salé, cassonade, avoine, farine, beurre non salé fondu