Comment glacer un gâteau d'une façon professionnelle

Même si ma spécialité, c'est les biscuits au sucre, je suis souvent mandaté par mon entourage pour préparer les gâteaux lors d’anniversaires. N’ayant pas étudié la pâtisserie, j’ai appris un peu sur le tas en écoutant les émissions de gâteaux à TLC et après plusieurs essais-erreurs. Bien qu’elle ne soit pas toujours parfaite, au fil du temps, j’ai fini par développer une technique pour décorer les gâteaux en leur donnant un look professionnel et ce, sans trop d’efforts, de temps ni de matériel spécialisé. Une option vraiment économique aux gâteaux souvent chers en pâtisserie ou un peu plate en épicerie.

Récemment, lors de la fête d’une amie, une fois mon gâteau de base glacé blanc, j’ai eu envie de le décorer avec une technique que j’ai vu passer plusieurs fois sur les réseaux sociaux, celle du gâteau coloré abstrait. Elle ne demandait pas beaucoup d’étape de plus et le look s’agençait très bien avec les autres éléments du décor, soit les papiers d’emballage maison, les cadeaux d’invités savons/cupcakes et la carte de fête géante.

Johanie Vigneault

Pour le réaliser, tout ce dont vous aurez besoin se trouve dans vos armoires, à l’épicerie ou encore au magasin à 1$ du coin (oui oui, c’est là que j’ai déniché mon assiette qui tourne, mes douilles de plastique et mes grilles de refroidissement!). J’utilise même des mélanges à gâteau en boîte et du glaçage déjà fait pour sauter quelques étapes et c’est un hit à tout coup!

Voici en détails tous mes trucs :

Ingrédients 

  • Génoise à gâteau à la saveur de votre choix
  • 1 ou 2 moules ronds de 6’’
  • Papier-parchemin ou ciré
  • Crayon et ciseaux
  • Grilles de refroidissement
  • Couteau à pain
  • Environ 3 tasses du glaçage de votre choix
  • Poches à pâtisserie (ou sacs de plastique refermable)
  • Fruits (facultatifs)
  • Spatule à glacer (ou couteau à beurre)
  • Assiette qui tourne
  • Règle de 30 cm
  • Colorant alimentaire (facultatif)

Marche à suivre 

  1. Préparer votre génoise (maison ou en boîte!) selon les instructions. Avant de verser l’appareil dans les moules, découper un rond de papier ciré ou parchemin de la même taille que le moule et le mettre au fond, ça facilitera plus tard l’étape du démoulage. Mettre au four ;
  2. Une fois cuit, laisser reposer au moins 15 minutes sur la grille de refroidissement, mais toujours dans le moule. Cela permettra à l’air de circuler et de refroidir le moule en dessous pour arrêter la cuisson. Lorsque celui-ci est tiédi*, passer une spatule ou un couteau à beurre sur le contour, entre le gâteau et le moule. Délicatement retourner le moule à l’envers (en prenant soin de mettre une main sur le gâteau au cas!) et secouer légèrement au besoin. Le gâteau devrait tomber tout seul. Retirer finalement le papier sur le dessous et laisser refroidir complètement sur la grille avant de poursuivre ;
  3. Lorsque les deux gâteaux sont cuits et refroidis, les tailler avec un couteau à pain. Enlever leur petit chapeau bombé et les couper en deux sur l’épaisseur*. Vous vous retrouverez avec 4 gâteaux semblablement pareils ;

    Johanie Vigneault

  4. Préparer la moitié du glaçage (maison ou du commerce! *) en le transférant dans une poche à pâtisserie ou un sac de plastique refermable *. Mettre une noix de glaçage au centre de l’assiette qui tourne et y « coller» le premier étage de gâteau ;
  5. Avec le sac de glaçage, faire un rebord tout autour en dépassant légèrement. Selon la recette que vous suivez, ajouter des fruits, du sirop ou un caramel au centre. Pour une version basique, simplement remplir de glaçage. Ajouter un étage de gâteau par-dessus et répéter ;
  6. Une fois les 4 étages en place, recouvrir l’entièreté du gâteau d’une mince couche de glaçage à l’aide d’une spatule ou d’un couteau à beurre. Utiliser les rebords qui dépassent entre chaque étage et n’hésitez pas à rajouter du glaçage au besoin. On cherche principalement à emprisonner toutes les miettes, ne vous en faites donc pas s’il n’est pas parfait à cette étape. Une fois que tout est recouvert et que les miettes sont bien emprisonnées, mettre au frigo ou, si l’espace vous le permet, au congélateur ;
  7. Après une vingtaine de minutes, la première couche devrait être légèrement figée. Prendre le reste du glaçage (celui sans miettes!) et recouvrir une nouvelle fois le gâteau avec la spatule à glacer. Y aller le plus uniformément possible en tournant l’assiette. Pour un meilleur résultat, utiliser une règle propre et vous en servir comme équerre pour racler et obtenir des côtés bien droits. Tourner jusqu’à ce que vous soyez satisfait de sa forme. Vous obtiendrez un gâteau digne de Pinterest! Vous pouvez ensuite ajouter à cette base des bonbons, des fleurs ou des fruits et il sera parfait pour toutes les occasions.

    Johanie Vigneault

  8. Pour rajouter un effet aquarelle abstraite supplémentaire, colorer en plusieurs couleurs le reste du glaçage et en mettre un peu partout sur le gâteau. Racler une nouvelle fois avec la règle pour étendre et enlever l’excédent. Ajouter des détails avec une douille de fantaisie selon votre inspiration du moment!
  9. Pour transférer le gâteau terminé sur une assiette sur pied, utiliser deux grandes spatules ou encore le couteau à pain. Glisser les deux outils délicatement sous le gâteau et tenir précieusement en équilibre jusque sur l’assiette. Faire quelques retouches dans le bas au besoin.

Johanie Vigneault

*P’tits trucs de Johanie :

  • J’aime utiliser deux moules de 6’’ pour obtenir des petits gâteaux assez hauts. Ça accentue selon moi l’effet ‘’professionnel!’’ ;) Ceux-ci servent habituellement de 10 à 12 personnes et une recette de gâteau donne exactement deux moules 6’’ remplis au ¾. Si vous n’avez qu’un seul moule, pas de problème, simplement cuire un gâteau à la fois en réfrigérant l’excédent de pâte pendant que le premier est au four.
  • J’ai toujours trouvé qu’ils se démoulaient mieux un peu tiède. Je ne vous conseille donc pas de le démouler lorsqu’ils sortent du four, il se défera en mille morceaux, et un fois trop froid, il a parfois tendance à coller davantage.
  • Mon truc pour couper les gâteaux en deux sur l’épaisseur, c’est de commencer d’un côté et aller jusqu’au centre. Je fais ensuite la même chose de l’autre côté. J’avoue que je le fais même parfois sur les 4 côtés, ça évite de couper dans le vide sans savoir si on s’en va croche ou pas!
  • Lorsque j’utilise du glaçage du commerce, j’aime lui ajouter un ¾ de tasse de sucre en poudre pour lui donner un peu de tonus.
  • Lorsque je n’ai pas de poche à pâtisserie sous la main, j’utilise un sac de plastique refermable à congélation et je lui coupe un coin. Les sacs ordinaires feront l’affaire mais auront plus tendance à éclater que ceux à congélation.

Nous vous recommandons aussi:

Fondue au chocolat dans
une tasse
         
Comment réaliser du glaçage marbré
 
Les 10 meilleurs vins à moins de 10$
Fondue au chocolat dans une tasse Coupes de vin

 

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!

  • Crème de poireaux et pommes de terre

    Temps: 30 min. Portions: 4
    poireaux, le bout et le vert foncé enlevé, pommes de terre moyennes, gousses d'ail, beurre (ou beurre végane), bouillon de poulet ou de légumes, crème 15 % (ou crème de soya), farine, feuille de laurier, fines herbes séchées, Sel, poivre, Ciboulette émincée pour garnir
  • Pouding chômeur aux pommes

    Temps: 1 h 5 min. Portions: 6-8
    pommes moyennes, cassonade, jus de pomme frais, crème 15% ou 35%, beurre mou, sucre granulé, oeuf, lait, farine, poudre à pâte, extrait de vanille