Es-tu prêt pour La Semaine de La Poutine?

C’est reparti! Du 1er au 7 février, les restaurateurs de la province auront l’opportunité de présenter aux «foodies» leurs meilleures recettes de poutine. Plus de 100 restos à travers le québec prennent part à cette cinquième édition de La Semaine de La Poutine.

via GIPHY

Donc mettez temporairement vos bonnes résolutions de côté, car les créations spécialisées des participants sont tellement variées et originales, que vous devrez en goûter plusieurs avant de pouvoir déterminer votre favorite!

Pssst : le Lola Rosa Café offre même une poutine végétalienne aux oignons cipollini braisés avec une sauce au champignon porcini et du fromage en grains végétalien fait maison.

 

Une photo publiée par lolarosa (@lolarosacafe) le


Vous pouvez consulter la liste des restaurants participants sur le site. Mais attention: n’allez pas jeter un coup d’œil aux créations gourmandes si vous avez un petit creux; les poutines sont tout simplement MAGNIFIQUES et vous aurez envie de toutes les manger.


Vous aimerez aussi:
D'où vient VRAIMENT la poutine ?
Poutine maison gourmet


On retrouve de tout! Une poutine avec des bananes plantains (Au P’tit Creux du Plateau), une aux «tater tots», homard et bacon (chez La Bêtise), une au poulet popcorn, piments Jalapeño pogo wagyu en tranche (au Bird Bar), etc.

 

Une photo publiée par La Betise (@labetise) le


Ma favorite de 2016 était celle du Dirty dogs (qui a remporté le vote populaire à Montréal), avec sa poutine au macaroni au fromage. Le resto récidive cette année avec un plat encore plus gourmand : frites, fromage en grains, sauce maison, de macaroni aux 4 fromages, porc effiloché et de BBQ. Préparez vos estomacs.

Cette année, l’équipe de Fraîchement Pressé est tombée en amour avec la poutine de Taverne F : surlonge de boeuf saisi à l’huile d’olive infusée au thym et à l’ail, oeuf poché, sauce au vin blanc, frites maison, fromage São Jorge et fromage en grains frais. Bref, un must.


Les cofondateurs de ce festival gastronomique Na’eem Adam & Thierry Rassam, expliquent que leur mission première était de stimuler économiquement les restaurants. En effet, certains ont connu des ventes record et ont manqué de poutine en 2016!

Mais avant tout, l’idée est de faire rayonner notre savoureux plat emblématique : «Notre but est de faire en sorte que l’édition québécoise de La Semaine de la Poutine devienne un festival gastronomique reconnu mondialement, où les «foodies» des quatre coins du monde se rassembleront éventuellement dans notre province pour prendre part à ce délicieux mouvement culturel et passer une semaine à se gaver de POUTINE! » .

 

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!