D'où vient VRAIMENT la poutine ?

Peu importe si on l’aime classique avec du fromage qui fait « skouick skouick », plus créative avec du fromage râpé, du poulet et des saucisses, ou plus luxueuse avec de l’huile de truffe et du foie gras, la poutine ne laisse personne indifférent. Et il en va de même avec les origines de sa création, qui sont matière à débat depuis de nombreuses années ! 

D'où vient la poutine 

via GIPHY

La création de la poutine ne fait pas l’unanimité. Plusieurs personnes revendiquent la paternité de cette recette et la seule chose sur laquelle tout le monde s’entend, c'est que la poutine a été créée dans la région du Centre-du-Québec.

Ainsi, Fernand Lachance, propriétaire du restaurant Le Lutin qui rit, à Warwick, dit avoir mélangé un casseau de fromage en grains à des frites à la demande d'un client en 1957. Il se serait ensuite exclamé : « Ça va te faire une maudite poutine ! ». 

De son côté, Jean-Paul Roy, propriétaire du restaurant Le Roy Jucep, de Drummondville, clame également avoir inventé la poutine en 1964, puisqu'il aurait été le premier à la servir sous sa forme actuelle, soit une assiette de frites avec du fromage en grains, le tout nappé de sauce. Offrant déjà des frites avec une sauce maison sur son menu, c’est en voyant les clients y ajouter du fromage en grains vendus en sac près de la caisse, qu’il aurait eu l’idée d’ajouter ce plat à son menu. Il détient d’ailleurs le brevet de la poutine.

Ce qu'il faut savoir, c'est que puisque de nombreuses fromageries étaient présentes dans cette région du Québec, il était courant de vendre des sacs de fromage en grains à côté des caisses dans les casse-croûtes. Et l'habitude s'est prise de mélanger le fromage avec les frites. 

D’ailleurs, d'autres restaurateurs disent également avoir servi des frites avec du fromage durant ces années, dont La P’tite Vache, à Princeville, qui vendait le fromage en grains d'une fromagerie voisine. Le mélange de frites et de fromages était ici appelé 50-50 (50% frites, 50% fromage) auquel on ajouta de la sauce quelques années plus tard. Le plat fut ensuite renommé «mixte».

Il semble donc certain que la poutine soit née dans le Centre-du-Québec vers la fin des années 1950 ou au début des années 1960. Mais qui en serait le véritable auteur ? Il est probable que nous ne le saurons jamais! Fait intéressant: peu importe les versions, l’initiative de mélanger fromage en grains et des frites viendrait des clients! S’agirait-il des mêmes personnes d’un commerce à l’autre ?

Bol de poutine

Smart Canucks

La poutine aujourd’hui

La poutine s’est vite propagée à la grandeur de la province, dans la ville de Québec tout d’abord, puis à Montréal avant de s’exporter en Ontario et même aux États-Unis.

D'ailleurs, saviez-vous que le New Jersey a sa version de la poutine, le Disco Fries, où le fromage en grains est remplacé par du mozzarella râpé ? Il existe aussi une poutine acadienne, très différente de notre plat de frites. Il s’agit d’une boule de purée et de râpures de pommes de terre à l’intérieur de laquelle on retrouve une farce de viande, le tout servi nappé de sauce.

On retrouve maintenant toutes sortes de déclinaisons de la poutine, allant de la version italienne avec de la sauce à la viande, à la galvaude avec poulet et petits pois, en passant par la version végétarienne ou avec du foie gras, ou du homard. Il existe même une poutine inversée,  inventée par le chef Danny Saint-Pierre qui consiste en de petites bouchées de pommes de terre croustillantes à l'intérieur desquelles se trouve un mélange de sauce et de fromage! 

 

A photo posted by dannystpierre (@dannystpierre) on

 

Possédant son propre événement, La Poutine Week, la poutine n’en finit plus de susciter les passions et la créativité partout où elle passe ! 

 

Essayez aussi notre version maison ultra gourmande avec des lardons et de l'huile de truffe:

Poutine maison gourmet

Marie-Ève Laforte

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!