Tendances alimentaires: quoi de neuf dans notre assiette en 2017 ?

A l’heure des bilans et des revues de l’année, tournons-nous plutôt vers l’avenir... gastronomique ! Que nous réserve 2017 côté tendances bouffe? Quel aliment deviendra la vedette de l’année, quel plat devra céder sa place?

C'est avec beaucoup d'intérêt que j’ai lu sondages, prévisions et études annonçant les tendances 2017. Même Pinterest s'y est mis en publiant le top 100 des thèmes les plus épinglés par ses utilisateurs. Y figurent donc l'engouement pour les bols repas, la fermentation des légumes et... le jacquier (fruit connu principalement sous son nom anglais: «jackfruit») comme substitut à la viande. Est-ce une science exacte? Absolument pas! Amusante ? Assurément!

Voici ma sélection des tendances gastronomiques pour 2017. 

La fin du gaspillage alimentaire

Assiettes contenant des restants de table

L'Express

La lutte contre le gaspillage alimentaire prendra encore de l'importance cette année. De plus en plus d'initiatives, tant citoyennes que de la part de professionnels de la restauration, voient le jour. On peut entre autres penser à l'organisme BonApp, avec ses frigos où les gens peuvent déposer leurs surplus d'aliments pour être réutilisés par d'autres ou encore aux fruits et légumes moches de Second Life.

Du nez-à-la-queue et de la-racine-à-la-tige

Botte de carottes avec leurs fannes

Uzuma

Autre tendance toujours sous le thème de la réduction du gaspillage alimentaire: l'utilisation complète des aliments en cuisine. Côté légumes, ce sont donc carottes, fanes de carottes et épluchures de légumes qui sont consommés, pour une cuisine créative et responsable. Ceci vaut autant pour les fruits et légumes (de-la-racine-à-la-tige), que pour les animaux, où toutes les parties et abats sont cuisinés (du-nez-à-la-queue).

Le consommateur conscient de ce qu’il mange

 

A photo posted by Audrey Desmeules (@desmeua) on

 

La provenance des aliments, la traçabilité des animaux, la pêche durable, les techniques d’agriculture et d'élevage employées et des produits transformés au minimum seront au coeur des préoccupations des consommateurs quand viendra le temps d'acheter des aliments.


Vous aimerez aussi:
Connaissez-vous le «Fairy Bread», cette curieuse tartine multicolore?
Bien manger pour pas cher
15 trucs pour économiser plus à l’épicerie


Le curcuma

 

Une photo publiée par Özge Yılmaz (@inteawetrust) le

 

Si l'on se fie aux différents sondages et études, le curcuma sera définitvement l’épice vedette de 2017, tant pour ses propriétés médicinales, qui aideraient à prévenir l'arthrite et le cancer et amélioreraient la circulation sanguine, que pour la belle couleur jaune-orangée qu'il donne aux plats qui en contiennent. 

Le règne végétal

 

A photo posted by @shinewithplants on

 

Cette année, les légumes et les plantes auront la cote plus que jamais ! La cuisine végétarienne et végane, qui exclut tout produit issu des animaux, est de plus en plus populaire, ce que l'on peut également constater avec l'augmentation du nombre de restaurants qui proposent ce type de cuisine.

La fin du chou kale

Feuilles de kale

Simple Nutrition

Après avoir été porté aux nues en tant que superaliment, on prédit désormais la fin du chou kale. Maintenant apprêté à toutes les sauces, même sous forme de croustilles, il devrait perdre la faveur du public qui optera pour d’autres sources de légumes verts comme la bette à cardes, les pousses de moutarde ou les fanes de carottes, ce qui vient rejoindre la nouvelle tendance de-la-racine-à-la-tige. 

Protéines non animales 

 

A photo posted by L'AVANT GARDISTE (@lavantgardiste) on

 

Fausse viande, noix, légumineuses et.... insectes deviendront des sources de protéines de plus en plus populaires alors qu'on observe une baisse de la consommation de la viande animale.  On voit de plus en plus d'aliments à base de farine de criquets sur les tablettes, comme des barres granola ou des muffins. Pour les curieux, deux entreprises d'ici proposent des produits à base d'insectes, la ferme Virebebittes et Uka Protéine.

Les yogourts aux légumes

 

A photo posted by C J (@the_river_jordan) on

 

Déja implantés aux États-Unis, les yogourts aux légumes commencent à faire leur apparition sur nos tablettes. Au lieu de saveurs comme  la fraise, la framboises ou les cerises, pensez carotte, patate douce, betterave ou tomate. Au Québec, la marque Iögo a lancé de nouveaux produits alliant fruits et légumes : pêche-carotte, banane-courge, bleuet-betterave. 

Les bols repas

 

A photo posted by Sweetfin (@sweetfin) on

 

Suivant la vague du poke, ces bols de poissons frais et légumes originaires d'Hawaï, les bols bouddha et ceux d'açaï gagnent en popularité. Autant pour leur aparence colorée, leur contenu santé et la variété d'ingrédients qu'ils offrent, ils font de plus en plus d'adeptes.  Le bol Bouddha est constitué d'une base de céréales, par exemple du quinoa, sur laquelle on ajoute différents légumes, frais ou cuits, des noix et des graines. Le bol d'açaï, quant à lui, est davantage consommé au petit déjeuner et est composé d'une purée d'açaï garnie de bananes, petits fruits, granola, graines de chia ou de noix de coco râpée. 

Pssst: essayez notre recette facile de bol du Dragon pour essayez la tendance!


L’eau de melon d'eau

 

A photo posted by THEBEYHIVEUNITE (@thebeyhiveunite) on

 

Grâce à la chanteuse Beyonce qui a investi dans la compagnie WTRMLN WTR, qui produit l'eau de melon d'eau, on prédit que ce breuvage détrônera l'eau de coco. En plus d'être d'une belle couleur, on prête plusieurs bienfaits pour la santé à cette boisson. Gageons qu'elle traversera bientôt nos frontières! 

Sur la lancée de 2016

Les trousses de repas à cuisiner

Très tendance en 2016, avec la volonté de concilier le manque de temps et le désir de manger des plats préparés maison, elles resteront populaire cette année. On peut également mentionner l'arrivée de nouveaux joueurs dont Yuma, qui propose de livrer des plats concoctés par des chefs locaux à domicile. 

Les algues

Avec la popularité des aliments crus, les algues continueront d'être tendance en 2017. On les retrouvera dans les ramen, les bouillons, intégrés dans des sels aromatisés et des huiles ou dans des pâtes.


Découvrez aussi de nouveaux alcools québécois à essayer cette année:

Bouteille du gin St-Laurent

distilleriedustlaurent.com


Source :
Mintel, la Table des tendances en alimentation Loblaws, Sterling Rice Group, Havas, Baum + Whiteman International food and restaurant consultants, Forbes, Canadas 100 Best.

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!