10 items qui font grimper votre facture d’épicerie

Il vous arrive souvent de sursauter quand le caissier ou la caissière vous annonce le total de votre facture? De vous demander ce qui peut bien coûter aussi cher dans votre panier? Si malgré vos efforts d’économiser à l’épicerie, vous ne parvenez jamais au total espéré, il est fort probable que des items courants soient les coupables. Voici 10 produits à éviter!

1. La viande

Viande coûte cher à l'épicerie

Lukas Budimaier / Unsplash

Non, je ne suis pas en train d’essayer de vous convaincre de devenir végé, mais soyons francs, quelques soupers sans viandes par semaine pourraient alléger votre facture.

Par exemple, un bloc de tofu de qui permet de servir 2 portions coûte 2$ vs 2 poitrines de poulet qui coûtent autour de 9$. Les légumineuses sont également très abordables, généralement autour de 1-2$ par conserve. Sinon, pensez à inclure des œufs à l’heure du souper; quiches, omelettes aux légumes, etc.

Voici quelques bonnes recettes à inclure à vos menus :

tofu épicé aux arachides

Jean-Philippe Cyr

2. Les produits qui ne sont pas en saison

Les produits pas en saison comme les fraises coûtent cher

Jessica Ruscello / Unsplash

Moi aussi j’adore les fraises, mais 4$ pour 225 g en hiver… non merci. N’ayez pas peur d’essayer de nouveaux fruits et légumes au lieu de miser sur vos bons vieux classiques. Au lieu de noter sur votre liste « 4 poivrons, 1 laitue, 6 pommes», etc., écrivez plutôt «5 légumes, 6 fruits». De cette façon, vous ne risquez pas de vous tromper dans les quantités dont vous avez besoin et vous aurez le champ libre pour acheter les variétés les moins chères.

Osez aussi les fruits et légumes surgelés. Le seul désavantage peut être la texture, donc passez-les en smoothies, en soupes et potages, en sautés, en compotes, etc.

3. Les spéciaux style 10 pour 10$

Les promotions qui ne sont pas avantageuses à l'épicerie

gyn9037 / Shutterstock

Les magasins utilisent souvent ce type de promotion pour écouler de l’inventaire, alors il faut vérifier. Est-ce vraiment avantageux? Souvent le prix d’origine des items ressemble à quelques sous près au prix en solde. Et surtout : avez-vous besoin d’en prendre 5? Lisez bien les affiches; vous pouvez presque toujours bénéficier de la promotion même en prenant un seul article. C’est toujours moins cher de consommer uniquement ce dont on a réellement besoin.

4. Les breuvages

Eaux aromatisée avec pamplemousse et menthe

Monika Grabkowska / Unsplash

Eaux vitaminées, boissons gazeuses, thé glacé, limonade… Ce sont tous des produits non essentiels qui font grimper la facture. Tenez-vous-en à de l’eau du robinet (gratuit) et si vous avez envie de plus, faites-le maison. Par exemple, nos eaux infusées ne coûtent presque rien vs celles dans les comptoirs du «prêt-à-emporter» des épiceries.


Vous aimerez aussi:


5. Les formats individuels       

Prix entre gros et petits yogourts

NeONBRAND / Unsplash

Sur presque toutes les étiquettes des produits sur les tablettes, vous trouverez dans un coin, écrit en petit, le coût de l’item par 100g (ou toute autre unité de mesure pertinente). Ça s’appelle «l’affichage du prix par unité de mesure». C’est un outil ultra pratique pour comparer les différents formats.

Prenez le temps de comparer la différence entre 6 petits yogourts, par exemple, et un gros pot! Vous ne voudrez plus jamais acheter les petits formats.

6. L’huile d’olive (pour la cuisson)

Différentes bouteilles d'huiles végétales

Shutterstock

Ne sacrifiez pas des huiles trop chères pour la cuisson! De simples huiles neutres sans nom feront très bien l’affaire. On garde les bonnes huiles d’olive pour les salades!

Découvrez ici les différentes sortes d’huiles et comment les utiliser en cuisine.

7. Les trempettes

Houmous à l'avocat

etorres / Shutterstock

L’hummus, c’est simplement des pois chiches avec un peu de jus de citron, généralement du tahini et des épices. RIEN ne justifie de payer 4,29$ pour cela (comme je le disais plus haut, une conserve de légumineuse coûte 1-2$). Si vous avez un robot culinaire, faites-le vous-même.

Pareil pour le guacamole. Payer 6$ pour que quelqu’un d’autre écrase mes avocats et y ajoute un peu d’épices? Non merci (psst : essayez notre recette). Et les trempettes pour les légumes? Essayez notre trempette au yogourt grec qui coûte trois fois rien!

8. Les vinaigrettes

Simply Scratch

Comme pour les trempettes, on paye beaucoup trop cher pour nos vinaigrettes. À la base, une vinaigrette c’est un peu d’huile, un peu de vinaigre et des épices. Voici quelques recettes à essayer à la maison.

9. Les fruits et légumes coupés

Couper des légumes

Alyson McPhee / Unsplash

Les fruits coupés, les salades lavées, les aliments préemballés, etc., sont ultra dispendieux comparés à ceux qui n’ont pas été transformés. Gardez en tête que chaque opération manuelle coûte des sous… et c’est vous qui payez! Pour gagner du temps en cuisine, suivez cette simple règle : dès que vous coupez un légume ou un fruit, coupez-en tout de suite un deuxième. Ce n’est rien vraiment puisque vous êtes déjà dedans et ça vous permettra d’économiser du temps plus tard dans la semaine.

Par exemple : vous coupez un poivron pour un sauté? Coupez-en un deuxième tout de suite. Ça sera une bonne collation pour le lendemain avec votre hummus maison (voir plus haut).

10. Les sacs et emballages

Nourriture dans des sacs Ziploc

Ahanov Michael / Shutterstock

Ahhh les fameux sacs à sandwichs, sacs à collation, sacs à congélation, avec glissière, avec rabat, avec super double zipper… Ce n’est pas nécessaire. Pratique, oui, mais coûteux. Investissez une seule fois dans des bons contenants pour vos lunchs ou dans des sacs réutilisables. Il existe maintenant tellement d’options sur le marché; plus jamais besoin de payer pour quelque chose que vous allez jeter.


Découvrez aussi nos trucs pour économiser un peu plus à l’épicerie:

 


 

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!

  • Délicieux croissants et ses variantes

    Temps: 3 h. Portions: +-12
    farine, sucre granulé, sachet de levure instantanée (8g), sel, lait, oeuf, beurre mou non salé, pâte d'amande, blanc d'oeuf, chocolat de qualité au choix, pistache grillé non salé, amande en poudre, sucre en poudre, d'huile végétal ou canola
  • Tom Collins à l'épinette

    Temps: 4 min. Portions: 1
    gin, jus de citron, sirop d'érable, bière d'épinette, branche de romarin