25 trucs pour aider à la transition vers le végétarisme

Sans être végétarienne à temps plein, j’ai commencé il y a plusieurs années déjà à réduire mon apport de viande au quotidien. Étant une grande adepte des lundis sans viande, j’ai doucement étiré le menu végétarien à plusieurs plats par semaine. Ce qui me plait le plus? L’ÉNORME variété de légumes que je consomme quotidiennement et surtout les recettes originales misant sur les épices et sur les saveurs que proposent les tas de livres de cuisine végétariens que j’ai à la maison.

Comme dans tout, autant avec le sucre qu’avec la viande, je crois que le secret pour être en santé restera toujours l’équilibre. Ceci étant dit, pourquoi ne pas inclure un peu plus de protéines végétales et de légumes à votre alimentation? 

via GIPHY

1. Partir à la chasse… aux végétariens

La façon la plus facile d’avoir de l’information et des recettes à la tonne? S’entourer de végétariens!

2. Manger frais

Je suis encore épatée de voir à quel point un plat peut gagner sur toute la ligne, ou perdre lamentablement, selon la fraîcheur des ingrédients.

3. Connaître ses carences

Avant de me lancer dans une alimentation souvent végétarienne, je suis allée faire un petit bilan de santé qui dressait mes carences, ou mes risques de faire des carences. On n’est jamais trop prudent!

4. Chercher de nouveaux favoris

Remplacer la viande, c’est souvent s’éloigner de nos plats PRÉFÉRÉS en majuscules, ceux qui nous remplissent de joie. Avant de pleurer en boule devant le souvenir d’un bon gros burger bien juteux, je vous conseille de trouver de nouveaux plats qui seront les vedettes, de votre assiette à vos papilles!

 

A photo posted by Gaz Oakley (@avantgardevegan) on


5. Ajouter de la couleur à son assiette

via GIPHY

La règle à suivre pour une assiette végétarienne délicieuse et saine? S’assurer qu’elle soit remplie de plusieurs couleurs. En plus de la rendre belle à souhait, c’est gage d’un plat plein de vitamines.

6. Essayer la cuisine d’ailleurs

Les recettes japonaises, mexicaines, thaïlandaises recèlent de bons petits plats savoureux… et sans viande. Pourquoi se priver?

7. Oublier les formules toutes faites

C’est trop facile de se tourner vers les plats déjà préparés ou des alternatives à la viande bourrées de soya… et ça ne remplacera jamais le bon goût d’une recette faite maison, avec amour!

 

A photo posted by Catherine Cormier (@cathcorm) on


8. Garder des aliments spécifiques en réserve

Dans mes placards et mon frigo, j’ai toujours mes essentiels pour concocter de bons petits plats végés sur le pouce. Des noix, des haricots, des légumes frais, des fruits colorés… comme ça, pas de déception de dernière minute!

9. Cuisiner avec ce qu’il y a dans le frigo

Quand j’y pense, mon frigo est TRÈS souvent rempli d’aliments végétariens que je peux facilement cuisiner sans me casser la tête. C’est un beau défi que d’improviser à l’heure du souper, mais à force, on devient des champions!


Vous aimerez aussi:
Tofu Général Tao
Bol du Dragon
10 soupers végétaliens faciles


10. Y aller en douceur

Que vous fassiez le saut d’un coup, ou que vous vouliez simplement inclure quelques plats végétariens à votre quotidien, pas besoin de partir en peur non plus et de tout couper, tout de suite. Ici, la modération a bien meilleur goût. Allez-y en douceur, petit à petit.

 

A photo posted by Hubert Cormier (@hub_nutrition) on


11. Combiner les protéines

La grosse crainte des végétariens? Manquer de protéines! C’est pourquoi je tente toujours d’avoir au moins deux sources de protéines végétales dans tous les plats végés que je prépare. Comme ça, aucun stress en vue.

12. Cuisiner plus souvent

Ce n’est pas un secret, quand on tente de changer quelque chose dans son alimentation c’est toujours plus difficile de le faire au restaurant… la tentation est si forte! À la place, faites comme moi et multipliez les occasions de cuisiner pour vous, votre famille et vos amis!

13. Prendre le temps de s’informer

Même si la décision est simplement de manger plus souvent végétarien, ça vaut vraiment la peine de poser des questions à son médecin et à un(e) nutritionniste. Assurez-vous d’avoir toute l’info en main pour tout savoir sur votre nouveau choix de vie!

14. Ajouter un petit extra

via GIPHY

Qui dit plat végétarien ne dit pas nécessairement : bouuuuh plate! Trouvez le vin parfait qui va avec votre recette, gratinez de votre fromage préféré, cuisinez un dessert qui terminera le repas à merveille. Bref, gardez votre passion pour une bonne bouffe du début à la fin!

15. Trouver des équivalents

On a toujours des plats «dépanneurs» qu’on cuisine quand l’inspiration n’est pas là, ou quand on est tout simplement sur le pilote automatique. Mon meilleur truc pour changer ces plats en plats végés? Trouver au moins 5 bonnes recettes, sans viande, qu’on ADORE. Croyez-moi, la recherche sur ce projet ne serait pas ennuyante ;)


16. Cuisiner des surplus

Mon frigo et mon congélateur sont remplis de surplus de mes plats végétariens préférés; soupes, chilis, burritos, salades, smoothies… Je m’assure toujours de cuisiner un peu plus que mon besoin pour ensuite avoir des portions qui seront d’excellents dépanneurs!

17. Acheter local et de saison

En plus de faire du bien à la planète et à votre portefeuille, acheter local vous assure de toujours avoir de beaux petits fruits, d’excellents légumes et de belles surprises au fil de l’année. C’est sûr que l’été et l’automne sont les deux saisons phares, mais avec un peu d’inspiration, il y a toujours moyen de cuisiner des légumes d’hiver!

18. Connaître la formule parfaite

Dans mon assiette, j’essaie toujours d’avoir une (ou deux!) protéine végétale, une bonne portion de fibres et un fruit ou un légume, tout dépendant du repas. Ce n’est pas compliqué à retenir et ça m’assure de bien manger.

19. Adapter vos repas actuels

Une autre façon facile d’inclure des plats végétariens à votre menu : cuisiner vos repas actuels en mode végé. Trouvez vous-même comment remplacer la protéine animale par un équivalent tout aussi délicieux et laissez cette nouvelle version de votre recette préférée vous séduire!

20. Tester des épices

La cuisine végétarienne ne serait rien sans les épices! Relevées, sucrées, salées, punchées, différentes : on en met partout, et on adore! Plutôt que de cuisiner toujours avec les 4 mêmes sachets, laissez-vous charmer par le rayon des épices à l’épicerie et testez, testez, testez!


21. Laisser parler ses envies

La cuisine végétarienne n’est pas juste santé. Il y a des tonnes de recettes de malbouffe sans viande qui valent la peine d’être cuisinées et dégustées. De la vraie bouffe décadente comme on l’aime!

22. Être ouvert d’esprit

C’est cliché à mort, mais c’est vrai. La cuisine végétarienne n’est pas comme la cuisine traditionnelle, mais vous ne serrez pas déçu(e) de la tester. C’est bon de garder un esprit ouvert et de s’assurer que chaque découverte a sa chance et ne part pas avec une prise en moins!

23. Éviter de vous priver

ÇA, c’est l’arrêt de mort de votre premier pas vers le végétarisme. Se priver, c’est comme dire à son corps qu’on le met en punition pour une période indéfinie. Encore une fois, on y va en douceur et tout sauf dans les extrêmes. Et on ne se prive pas : on découvre de nouvelles recettes pour manger encore mieux et encore plus varié!

24. Partager les plats

J’aime bien apporter une grosse salade, une trempette ou même un accompagnement, tous végétariens, lorsque je vais manger chez des amis ou en famille. En plus de cuisiner quelque chose pour les gens que j’aime, ça me permet aussi de partager mon engouement pour une recette que j’adore, tout simplement!

25. Avoir réponse aux questions

Les questions que les gens posent lorsqu’on fait un changement alimentaire… ça peut parfois devenir tannant et blessant. Que vous soyez végétarien à temps plein ou à temps partiel, apprenez à répondre doucement, à donner vos raisons (qui sont toutes très bonnes, j’en suis sûre!) et à amener la conversation vers un sens plus constructif. Pas besoin d’en faire tout un plat (poudomtish!).

Vous pensez devenir végétarien? Vous avez envie d’ajouter quelques plats végés à votre alimentation? Jasez-moi de tout ça dans les commentaires!

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!