5 trucs pour réussir un riz d'accompagnement plus l'fun que du riz blanc

S'il y a bien un aliment qu'on devrait toujours avoir en réserve, c'est bien le riz. Facile à préparer, économique et bourratif, il accompagne aussi bien les poissons que les viandes grillées ou les plats en sauce. Le problème, c'est que le riz blanc peut parfois être fade au goût et qu'à la longue, ça devient vite ennuyeux dans une assiette. C'est pourquoi on vous présente ici 5 trucs pour transformer votre riz blanc en un accompagnement un peu plus goûteux.

1.   Varier les liquides pour la cuisson du riz


Pourquoi se limiter à l’eau pour cuire le riz ? On peut utiliser du bouillon de légumes ou de volaille, un mélange d’eau et de lait de coco pour une petite touche tropicale, ajouter du jus de tomates ou même un peu de jus de citron dans l’eau de cuisson. Le riz prendra ainsi les saveurs des bouillons lors de la cuisson et n’en sera que plus savoureux. 

2. Oser les épices et les fines herbes


Pour assaisonner votre riz, il n'y a rien comme les épices. Elles ouvrent la porte à un monde de saveurs; cumin, paprika, curry, curcuma, garam masala, cardamome, gingembre, cannelle, zeste d’agrumes... la seule limite est notre imagination. Et il ne faut pas non plus oublier les herbes fraiches. Un peu de ciboulette, de persil ou de coriandre hachée sur votre riz le transformera instantanément et y apportera un peu de fraicheur. 

Voici quelques trucs pour mieux cuisiner avec vos épices.

3. Jouer avec les textures et les saveurs

 

A post shared by Liberation Nuts (@liberation_nuts) on


Si les épices et les bouillons aromatisent très bien le riz, il ne faut pas s’y limiter. Pourquoi ne pas jouer avec les saveurs et les textures en y ajoutant des noix ou encore des fruits séchés ? Amandes effilées ou noix de cajou, tomates séchées, raisins secs, arilles de grenades ou petits pois renouvelleront votre bol de riz. 


Vous aimerez aussi:
Salade de riz et pois chiches au cari​
Du plastique dans notre riz provenant de Chine?
10 plats nutritifs et économiques à base de riz​


4. Changer de variété de riz


Il y a tellement de variétés de riz différentes qu’il serait dommage de ne se cantonner qu’au riz blanc. Riz au jasmin ou basmati, riz collant, brun ou sauvage, chaque variété à son propre parfum et une texture qui lui est propre. 

5. Cuisiner le riz différemment

 

A post shared by Jason (@jasonstorer_sw) on


Je ne vous apprendrai rien ici, le riz se cuit principalement dans un liquide que l’on fait bouillir. Mais on peut également explorer d’autres méthodes de cuisson pour faire changement. En voici quelques-unes :

Le riz pilaf : Pour faire un riz pilaf, on commence par nacrer le riz, c'est-à-dire qu'on le fait revenir dans une poêle avec un corps gras, comme de l’huile ou du beurre. On ajoute ensuite le liquide et on laisse cuire à couvert pour une quinzaine de minutes ou jusqu’à ce que le riz soit cuit.

Le risotto : On commence la cuisson comme pour un riz pilaf à la différence qu’on ajoute le bouillon une tasse à la fois, en ne rajoutant du liquide que lorsque celui dans la poêle est absorbé par le riz. Il faut remuer constamment et on termine en ajoutant le parmesan, le beurre et la garniture voulue. Attention de choisir un grain approprié pour obtenir la texture parfaite, généralement du arborio.

Les arancinis : Si vous avez des restes de risotto, vous pouvez en faire des arancinis, soit des boules de riz que l’on trempe tour à tour dans de la farine, des œufs battus et la chapelure avant de les faire frire. 

Le riz frit : Pour faire un riz frit, il suffit de faire sauter du riz cuit dans un wok ou une poêle avec de l’huile. Selon ses envies, on peut ajouter oeuf cuit, légumes, viandes ou fruits de mer. Voici une recette de riz frit de base.


Essayez aussi ces 10 recettes faciles à base de «steak haché»:

 


 

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!