6 choses à savoir sur les sushis

 

Vous aimez les sushis? Que vous les dégustiez au resto ou encore que vous essayiez de faire vos sushis à la maison, voici quelques petites informations et bons trucs à savoir.  

 

1. La progression

Assiette de sushis variés

Comme pour les fromages, idéalement il faut goûter les variétés de sushis les plus douces en premier, puis progresser vers les sortes -les poissons- les plus « forts ». On devrait donc en principe commencer par le poisson blanc, puis le rosé, puis le rouge (par exemple le thon)... Ensuite vient le saumon, qui est plus gras et donc plus goûteux, ainsi que le caviar, qui a lui aussi un goût plus prononcé. Les sushis aux légumes sont en quelque sorte des « accompagnements », qui changent le goût du poisson. Les sushis qui contiennent des œufs, et ceux qui contiennent des fruits, servent un peu de « desserts ».  

 

2. Conseils pour les débutants

Sushis végétariens

Voici quelques suggestions si vous souhaitez vous familiarisez avec les sushis :

  • Commencer avec du poisson cuit, par exemple de la goberge et des crevettes
  • Essayer des sushis sans poisson, par exemple au concombre ou à l'avocat
  • Commander des poissons crus au goût doux, par exemple les pétoncles, le thon ou le vivaneau
  • Essayer des petits rouleaux, qui se mangent en une seule bouchée

 

3. Les baguettes

Baguettes à sushis

Elles ne sont pas nécessaires si vous n'êtes pas à l'aise avec celles-ci. Il est tout à fait correct de manger des sushis avec ses mains... C'était la manière traditionnelle de faire au Japon.

 

4. La sauce soya

Sauce soya pour sushis

Il ne faut pas complètement recouvrir le sushi de sauce soya, ce qui masquerait trop le goût subtil du poisson. Idéalement, c'est le poisson, et non le riz, qui devrait être trempé. Ce n'est pas toujours facile, mais on peut, par exemple, tourner le morceau de sushi dans notre assiette, puis le saisir avec les baguettes et le tremper ainsi.  

5. Le gingembre

Gingembre

Les fines tranches de gingembre (appelées gari en japonais) servent normalement à vous « nettoyer » la bouche entre différentes sortes de sushis. Ceci permet en principe de ne pas mélanger les goûts des différentes variétés de poisson. Ce gingembre, qui est mariné dans du vinaigre et du sucre, est souvent coloré en rose. Cela ne change rien au goût ; c'est simplement pour faire joli! La présentation est effectivement extrêmement importante dans la culture des sushis et dans la cuisine japonaise en général. J'ai déjà entendu dire, sans pouvoir vraiment le vérifier, que c'était plutôt les jeunes chefs qui avaient tendance à colorer leur gingembre pour faire bonne impression, et essayer d'épater la galerie. Un chef plus expérimenté, ayant confiance en lui et en ses plats, ne prendrait quant à lui plus la peine d'utiliser du gingembre rose, conservant simplement la couleur beige naturelle de la racine.

 

6. Le wasabi

Wasabi

On peut prendre un peu de wasabi avec le bout d'une de ses baguettes, et l'étendre directement sur le sushi. On peut également en verser dans notre petit bol de sauce soya, et mélanger avec la baguette. Attention, c'est vraiment fort! Saviez-vous que le wasabi, qui provient d'une racine traditionnellement cultivée au Japon, est en fait assez rare à trouver? La plupart des restaurants utilisent plutôt du raifort, qui a un goût très similaire au vrai wasabi, mélangé avec du colorant vert. Le vrai wasabi a un goût plus « herbacé » et légèrement plus subtil que le raifort... Et il perd aussi beaucoup de son piquant, environ 15 minutes après avoir été râpé.  

 

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!

  • Salade de chou asiatique

    Temps: 20 min. Portions: 4-6
    2-3 tasses de chou vert, 2-3 tasses de chou rouge, carotte, concombre libanais, poivron rouge, edamames, oignons verts, arachides, huile neutre, huile de sésame, vinaigre de riz, sauce soya, poudre d'ail, poudre de beurre d'arachide, Sriracha ou sambal oelek
  • Tarte tatin aux pêches

    Temps: 50 min. Portions: 6
    de farine tout usage non blanchie, beurre, eau, grosses pêches, sirop d’érable, beurre