6 petits changements faciles à essayer pour mieux manger

On n’a pas toujours besoin de changer sa manière de manger du tout au tout pour voir une différence. On valorise beaucoup les « grands gestes » et les décisions drastiques dans notre société, mais au quotidien, c’est souvent difficile à gérer. Et ça nous fait sentir mal de ne pas réussir à « tenir », alors ça ne nous rend pas plus avancé!

Il y a pourtant des petits moyens faciles de mieux manger pour arriver au but recherché (que ce soit avoir plus d’énergie, être plus en santé, perdre un peu de poids, etc.) sans que ça semble être une énorme contrainte. Quand on sent qu’on a maîtrisé une petite astuce, on en ajoute une 2e et ainsi de suite!

Voici 6 trucs faciles pour mieux manger.

via GIPHY

1. Commencer sa journée avec des protéines

 

Une photo publiée par Gibs (@nibycudaidziwy) le


Oui on vous en en déjà parlé mais ça vaut la peine d’insister un peu : plus on mange des protéines, plus on se sent rassasié toute la journée. C’est particulièrement important le matin; plusieurs études indiquent que c’est une clé pour atteindre et maintenir un poids santé. La plupart des gens ne mangent pas de protéines au déjeuner ou encore en consomment à peine 10 à 15 grammes, alors que l’idéal serait plutôt autour de 25 à 35 grammes. Des idées : des œufs, du fromage, du yogourt grec avec des noix, etc. Voici exactement ce que devrait contenir un déjeuner nutritif.

2. Manger ses légumes en premier

 

Les Français ont compris ce truc depuis des lunes: on a plus faim en début de repas, donc c’est le temps de « se bourrer » de bonnes choses. Ils servent donc souvent les repas en services, en commençant par les légumes. Et ça marche! Si on a vraiment faim, même des légumes qu’on n’adore pas peuvent nous paraître soudainement beaucoup plus appétissants.


Vous aimerez aussi:
5 astuces pour manger plus de fruits et légumes sans se casser la tête
17 trempettes pour manger plus de légumes
7 super aliments pas chers à manger plus souvent


3. Boire de l’eau et puis c’est tout!

 

C’est un conseil vraiment de base oui, mais c’est aussi celui qui aura le plus gros impact! Remplacer les autres breuvages (boissons gazeuses, jus sucrés, boissons énergisantes) par de l’eau tout au cours de la journée permet non seulement d’éliminer des ingrédients indésirables pour une bonne santé et d’éviter des calories, mais aussi de se sentir plus rassasié. Prenez donc l’habitude de trainer une bouteille d’eau avec vous en tous temps! Vous pouvez même l’aromatiser pour y ajouter du goût.

À noter que le thé, la tisane et même le café noir (pas trop en grosse dose toutefois) rentrent dans cette catégorie, puisque ces boissons sont également des «variétés» d’eau infusée!

4. Manger moins de viande

 

Encore une fois, pas besoin de tout ou rien ici, entre le végétarisme pur et l’omnivorisme pur il y a toute une zone plus souple où la plupart d’entre nous auraient intérêt à se trouver : le flexitarisme. C’est à dire de considérer les protéines végétales (plus les œufs et les produits laitiers si on le souhaite) comme la base de notre alimentation, dans laquelle la viande et le poisson s’insèrent quand l’occasion s’y prête. Il n’y a que des avantages pour notre santé, pour notre portefeuille, pour la planète!

Pas besoin que ce soit un changement drastique qui s’installe du jour au lendemain; on parle bien sûr d’un processus. On peut commencer par faire le «lundi sans viande» (ou quand ça adonne). L’idée est simplement d’éliminer la viande au moins une journée par semaine, ou de se donner comme objectif de ne manger qu’un seul repas de viande par jour (parce que si on ne s’y prête pas trop attention, c’est assez facile d’en manger 3 fois!). On peut aussi se donner comme but de choisir systématiquement des alternatives quand il y en a, etc.

5. Préparer un peu à l’avance

 

Que ce soit en faisant du «meal prep», en planifiant quelques options de collation, ou en gardant des portions de légumes et de fruits coupés dans le frigo, c’est toujours une bonne idée de s'y prendre d'avance! Ça permet de garder le cap même quand on est période de «rush» ou de stress ainsi que d’avoir de bonnes choix déjà prêts quand on est affamés et que la malbouffe nous appelle!

6. Passer par-dessus sa peur du gras

 

On dirait qu’on a tous tellement entendu que GRAS = PRATIQUEMENT LE DÉMON qu'on en a tous une peur bleue. Mais on ne le répétera jamais assez : il y a des nuances salutaires à faire sur cette question. Il y a véritablement de « bons » gras, qu’on devrait intégrer dans notre diète quotidienne. On parle de l’huile d’olive, des avocats, des noix, des poissons gras comme le saumon ainsi que des graines comme le lin ou le chia. Ces bons gras ne sont pas du tout nos ennemis, mais plutôt les alliés de notre santé!


Découvrez les 8 aliments à toujours avoir sous la main:

 


 

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!

  • Crab cakes maison

    Temps: 1 h 35 min. Portions: 4-6
    de chair de crabe, chapelure Panko, mayonnaise, oeuf, ciboulette, persil, sambal oelek, citron
  • Salade de cantaloup, concombre, maïs, feta et menthe

    Temps: 15 min. Portions: 4 à 6
    cantaloup, concombre, grains de maïs, oignon vert, menthe, fromage feta, huile d'olive, Le jus d'un citron, gousse d'ail, sirop d'érable, cumin moulu, sambal oelek, Sel et poivre