Le côté sombre de 10 aliments tendance que tu consommes souvent

En alimentation, il y a des modes comme dans tout. Et parfois, un aliment qui devient super tendance nous donne l’impression qu’il est également hyper santé ou qu’il n’a que des côtés positifs. Mais ce n’est pas toujours le cas! Voici 10 exemples d’aliments qu’on apprécie (ça ne veut surtout pas dire d’arrêter d’en consommer non plus!), mais dont il est aussi important de connaître les moins bons côtés.

1. Le lait d’amande

 

A post shared by HESTIA (@hestiatea) on

 

C’est bon au goût et c’est une alternative intéressante pour les gens qui ne veulent pas consommer de produits laitiers. Le problème, c’est que ce lait ne contient presque pas de protéines et pas non plus de calcium. Il faut donc trouver d’autres sources pour compenser.

Un autre problème, c’est aussi le côté environnemental : les amandes font partie d'une culture qui demande énormément d’eau ET, paradoxalement, le lait d’amandes qu’on trouve ici provient presque toujours de la Californie... un état qui vit d’une sécheresse intense depuis plusieurs années. Ce n’est donc pas le choix idéal si on se préoccupe de son empreinte écologique.

2. L’eau de coco

 

C’est rafraichissant et c’est naturel, alors beaucoup de personnes qui n’aiment pas boire de l’eau se tournent vers ça. C’est un peu une boisson « buzz », pour les sportifs entre autres.

Mais voici ses désavantages : pour se réhydrater après le sport, l’eau de coco n’est pas idéale parce qu’elle ne contient pas le bon mélange de nutriments pour permettre de rééquilibrer les électrolytes (pas assez de sodium, pas tout à fait assez d’hydrates de carbone, un peu trop de potassium). De plus, beaucoup de boissons à base d’eau de coco contiennent des sucres ajoutés, ce qui n’est pas toujours clair sur l’emballage.

3. Le sirop d’agave

 

A post shared by ひろたちさと (@cstsc123) on

 

Apparu il y a quelques années, ce sirop qui provient d’une plante désertique était supposément une bien meilleure alternative que le sucre. Mais les nutritionnistes recommandent maintenant carrément de l’éviter, parce qu’il contient jusqu’à 90 % de fructose, qui augmente la résistance à l’insuline.

En résumé : pas besoin d’aller chercher dans le désert pour une alternative au sucre. Utilisez plutôt du bon vieux sirop d’érable local, mais avec modération!


Vous aimerez aussi:
Mieux manger au travail pour réduire le stress et la fatigue
Comment bien manger quand on est à la course
5 trucs pour ne plus jamais rien oublier à l'épicerie​


4. Les jus verts

 

A post shared by Marie-Ève Laforte (@marieevel) on

 

Oui, ils sont remplis de vitamines, d’antioxydants et d’enzymes qui en font un bon choix. Définitivement mieux que des jus et autres breuvages avec des sucres ajoutés, du colorant et des saveurs artificielles, on s’entend!

Mais le problème, c’est qu’ils ne contiennent pas de fibres (contrairement aux smoothies) et souvent pas mal de sucre (à moins de n’utiliser que des légumes), ce qui veut dire qu’après un «boost» initial d’énergie, il va y avoir un effet montagnes russes sur le taux de sucre sanguin. (Ce qui n’est pas une bonne chose, juste pour être clair). Les fibres permettent en effet de ralentir l’absorption du sucre dans l’organisme.

5. Le yogourt glacé

 

A post shared by Island Yogurt (@islandyogurt) on

 

Le  fameux «froyo», qu’on déguste surtout dans les crémeries nouveau genre où il est possible de se servir soi-même, est souvent vu comme une alternative « santé » aux coupes glacées et à la crème glacée traditionnelle.

Mais pas besoin de vous faire un dessin : du yogourt bourré de sucre et additionné de sirop de chocolat + d’une tonne de bonbons, c’est loin d’être un choix sensé. Une gâterie occasionnelle, oui. Mais un bon geste pour notre santé?

via GIPHY

6. Les produits sans gluten

 

Il ne faut évidemment pas mettre tous les produits dans la même catégorie ici, ni nier qu’il y a bel et bien des personnes qui ont BESOIN de ces produits sans gluten. Il faut également faire la distinction entre des aliments qui sont naturellement sans gluten (par exemple, du riz ou des pommes de terre) et des produits commerciaux qui ont été créés pour remplacer la version traditionnelle avec gluten.

À moins que vous n’ayez une raison médicale pour vous procurer ces produits du commerce du genre pains à hot-dog ou pâte à pizza sans gluten, ceux-ci ne constituent habituellement pas le meilleur choix. Entre autres parce qu’ils sont plus chers et qu’ils sont souvent très transformés et additionnés de sucre/de gras pour les rendre plus appétissants.

Le débat ici n’est pas de trancher si une alimentation sans gluten est bénéfique ou pas pour M. et Mme Tout-le-monde; certaines personnes affirment que couper le gluten les fait vraiment se sentir mieux et on leur fait confiance. Mais il ne faudrait simplement pas croire que du pain est plus « santé » parce qu’il est sans gluten.

7. Le kombucha

 

Ha non, pas notre kombucha d’amour dans cette liste! Le kombucha, c’est bon, c’est rafraichissant et ça contient pleins de bons probiotiques.

Mais attention par contre à ne pas croire les sources qui affirment que cette boisson peut TOUT GUÉRIR ET MÊME FAIRE DES MIRACLES (certaines personnes l’affirment); la vie ne fonctionne malheureusement pas comme ça.

Attention aussi au taux de sucre contenu dans cette boisson; certains produits du commerce sont pas mal sucrés. Et attention finalement à ne pas en boire une trop grande quantité à la fois; trop de probiotiques, ça a un effet assez… direct sur la digestion.

8. L’açaï

 

Pour faire des smoothies ou des bols déjeuners complètement «instagrammables», l’açaï semble l’ingrédient parfait. Cette petite baie vient d’un palmier qui pousse dans la forêt amazonienne, ce qui lui ajoute une petite aura tropicale de mystère. Avec le prix en conséquence.

Il n’y a pas vraiment rien de négatif à dire sur ce fruit, qui contient réellement des antioxydants intéressants. Mais en fait, comme il ne contient rien de plus que des bleuets, mûres, grenades et autres fruits beaucoup moins chers et plus faciles à trouver ici… Ça ne vaut peut-être pas le prix (ni le transport depuis le Brésil)?

9. Le quinoa

 

Il y a 10 ans, personne ne connaissait ça, mais aujourd’hui c’est devenu une alternative très commune au riz ou à d’autres céréales. Et c’est plein de bonnes choses (c’est la seule protéine végétale complète, entre autres).

Le problème, c’est que cet aliment a été victime de sa popularité. Alors que de nombreuses personnes l’utilisaient comme base de leur alimentation dans des pays comme le Pérou ou la Bolivie depuis des centaines d’années, ceux-ci ne peuvent plus se le payer maintenant que le prix a beaucoup augmenté (le quinoa coûte plus cher que le poulet là-bas). Les agriculteurs ont également de la pression pour retirer les autres légumes et plantes de leurs champs pour en arriver à une monoculture de quinoa (jamais une bonne idée).

Donc malheureusement, notre appétit grandissant et soudain pour le quinoa a ébranlé la sécurité alimentaire des pays qui le produisent. 

10. Le chou kale

 

A post shared by Shannon Dolata (@shann_dolata) on

 

Un autre aliment très peu connu il y a quelques années à peine, le chou kale est devenu un vrai synonyme de « santé ». Mais malgré tous ses bienfaits, le kale a aussi ses côtés sombres. Si on en consomme de grandes quantités, ce légume-feuille peut causer ou aggraver des problèmes d’hypothyroïdie chez certaines personnes. Une composante de ce légume, la groitine, pourrait en effet parfois interférer avec le bon fonctionnement de la glande thyroïde, surtout chez les femmes. 


Essayez aussi notre tofu général tao:

 


Sources: 

Could Kale Cause Hypothyroidism?​
6 Trendy ‘Health Foods’ That Aren’t Worth The Hype​
Why Going Gluten Free Can Be Unhealthy​
5 Trendy Health Foods That Aren't All They're Cracked Up To Be​
WHY YOUR GREEN JUICE MIGHT NOT BE AS HEALTHY AS YOU THINK​
The trendy health food and drinks nutritionists want you to STOP buying in 2017​
10 Disadvantages Of Coconut Water You Should Be Aware Of
Comparing Milks: Almond, Dairy, Soy, Rice, and Coconut,

 

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!