7 trucs pour mieux réussir ses recettes à la mijoteuse

 

On trouve notre mijoteuse tellement pratique! Revenir le soir et avoir un repas prêt qui embaume la maison, c’est comme magique! Mais souvent, les repas dans la mijoteuse sont assez… meh. En respectant quelques règles, on peut les transformer en mets incroyables. Ça peut demander un peu plus de temps, mais ça vaut vraiment la peine. Voici des trucs!

1. Ne pas trop la remplir

Mijoteuse trop pleine

Shutterstock

Une mijoteuse devrait seulement être remplie aux 2/3. Si elle est trop pleine, les aliments cuiront moins bien (la cuisson dans une mijoteuse est à chaleur très basse, donc oui ça peut faire une différence).

Par contre, il faut aussi au moins la remplir jusqu’à la moitié, sinon ça peut brûler plus vite qu’on pense! C’est parce qu’une mijoteuse chauffe par les côtés et non par le fond. Si la mijoteuse n’est pas assez remplie, c’est mieux de ne pas la laisser chauffer trop longtemps et de la surveiller.

2. Faire revenir la viande et les légumes avant

 

A photo posted by @zoeylouisa_sw on

 

C’est DE LOIN le meilleur conseil qu’on puisse donner! Oui c’est plus long et ça contredit la croyance populaire que l’avantage de la mijoteuse, c’est justement de tout verser dans le même plat et de la partir. C'est possible de procéder ainsi, mais dans ce temps-là, la viande, les légumes et les autres ingrédients sont « bouillis ». C’est correct dans certains cas (moins grave pour une soupe, ou pour des fèves au lard par exemple), mais ce qui donne la saveur, c’est la caramélisation obtenue par une cuisson à feu élevée dans un corps gras, comme dans une poêle.

Et puis ça prend juste quelques minutes pour faire revenir rapidement notre viande avec un peu d’oignon, d’ail, de céleri, de carottes ou autres! Mais on vous le garantit, ça élève nos recettes! Ne pas oublier non plus à la fin de « gratter » un peu la poêle pour y déloger les petits morceaux de bouffe caramélisés et de les verser dans la mijoteuse; c’est ça le meilleur!

Si on a l’habitude de préparer les ingrédients la veille au soir et les garder au frigo jusqu’au temps de partir la mijoteuse le lendemain matin, c’est bien correct de faire revenir la viande la veille. Ça peut refroidir et réchauffer sans problème : l’important est d’obtenir cette belle caramélisation foncée qui donne tellement de goût!


Vous aimerez aussi:
10 desserts à la mijoteuse
10 déjeuners faciles et rapides à la mijoteuse
10 plats végétariens à la mijoteuse


3. Faire des étages

 

A photo posted by Marianne Sijberden (@perswinkel) on

 

Tout ce qui se trouve dans le fond de la mijoteuse cuira plus que ce qui se trouve sur le dessus. C’est donc une bonne idée de placer les légumes fermes qui cuisent lentement, comme les carottes et les pommes de terre dans le fond, puis la viande, puis les légumes plus tendres par dessus.

4. Ne pas ouvrir le couvercle

Parfois on est tentés de le faire, mais il faut vraiment se retenir! C’est super important que le couvercle soit bien fermé, sans petit interstice pour que la vapeur s’échappe. Chaque fois qu’on ouvre le couvercle, ça prend au moins 20 minutes pour que la mijoteuse puisse reprendre sa chaleur, ce qui dérange pas mal la cuisson de notre recette.

On peut par contre très bien le faire vers la fin, lorsque les aliments sont cuits et qu’on a seulement besoin de « réchauffer » quelque chose. Des exemples : 15 minutes avant la fin, on peut ajouter de la crème, du lait ou du yogourt (si on le fait au début ça a tendance à cailler), des pâtes ou du riz cuit, des petits pois, du poivron, du maïs en grain, des champignons, ou tout autre légume qui n’a pas besoin de cuire longtemps!

5. Pas trop de liquide

via GIPHY

Contrairement à la cuisson dans une casserole, une poêle ou au four, le liquide ne réduira pas dans la mijoteuse. De plus, en cuisant, les aliments eux-mêmes comme la viande et certains légumes produisent leur propre liquide, ce qui en ajoute encore à notre recette. Si on ne veut pas accumuler trop de liquide à la fin (on trouve que c’est un des plus grands désavantages de la mijoteuse), pas besoin d’en mettre beaucoup! À garder en tête si on adapte une recette pour la mijoteuse (voir plus bas).

Il y a également un moyen de réduire notre liquide (mais c’est plus long) : à la fin, on enlève le couvercle, on met la mijoteuse à haute intensité et on attend que ça bouille!

6. Épaissir la sauce

Pour obtenir une sauce plus épaisse, il y a deux moyens.

  1. Enrober la viande de farine avant de la faire revenir et / ou de l’ajouter dans la mijoteuse.
  2. Délayer quelques cuillères à soupe de fécule de maïs dans un peu d’eau et ajouter 15 minutes avant la fin de la cuisson.

7. Comment transposer ses recettes pour la mijoteuse

On peut transférer à peu près n’importe quelle recette « mijotée » dans une poêle ou au four dans notre mijoteuse. Il faut simplement comprendre les températures de celles-ci et leur équivalent au four. À faible intensité (LOW), c’est comme cuire au four à 200 °F. À haute intensité (HIGH), c’est comme à 300 °F.

On peut donc se baser sur les barèmes suivants pour adapter les recettes.

  • 15-30 minutes dans la poêle, la casserole ou le four : 1-2 heures à haute intensité, 4 à 6 heures à faible intensité;
  • 30 minutes à 1 heure : 2-3 heures à haute intensité, 5 à 7 heures à faible intensité;
  • 1-2 heures : 3-4 heures à haute intensité, 6 à 8 heures à faible intensité.

Il n’est pas vraiment conseillé de faire des recettes qui demandent plus de cuisson que ça dans la mijoteuse… Ce serait juste vraiment long par exemple de faire cuire quelque chose qui prend 6, 8, 10 heures au four (ça nous est déjà arrivé avec de l’épaule de porc)!

Des recettes de mijoteuse

 

Et voici pour terminer des idées de recettes à la mijoteuse qui vont plus loin que les classiques, et qui donnent des résultats fabuleux! Voir aussi notre article : la mijoteuse au secours des Fêtes.

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!

  • Salade de chou asiatique

    Temps: 20 min. Portions: 4-6
    2-3 tasses de chou vert, 2-3 tasses de chou rouge, carotte, concombre libanais, poivron rouge, edamames, oignons verts, arachides, huile neutre, huile de sésame, vinaigre de riz, sauce soya, poudre d'ail, poudre de beurre d'arachide, Sriracha ou sambal oelek
  • Tarte tatin aux pêches

    Temps: 50 min. Portions: 6
    de farine tout usage non blanchie, beurre, eau, grosses pêches, sirop d’érable, beurre