Bouffe de rue: tout ce que tu dois savoir pour en profiter!

Vous l'avez sans doute remarqué, depuis quelques années, nous sommes de plus en plus nombreux à manger dans la rue. Pas que nous soyons sans domicile, non, on mange dans la rue par choix, grâce à des camions qui se sont transformés en véritables restaurants mobiles! Voici tout ce que vous devez savoir sur les «food trucks»  pour en profiter.
 


Si cette mode de servir de la nourriture dans la rue vient de nos voisins américains, elle est bien développée chez nous et est même en pleine expansion. Pour s'en convaincre, il suffit d'aller faire un tour sur l’Esplanade du Parc olympique de Montréal, n'importe quel vendredi du mois, de mai à octobre. C'est en effet là que se tiennent les Premiers Vendredis,  le plus grand événement de cuisine de rue au Canada.
 

 

Amener l'éphémère aux pieds du géant de l'Est... 🚐✨ #foodtruckmtl #foodtruck #stadeolympique #mtlmoments

Une photo publiée par Florence Ferraris (@florenceferraris) le


C'est une cinquantaine de camions de rue qui se rassemblent; l'occasion pour les visiteurs de faire un tour du monde de la gastronomie. « La grande diversité des menus qui sont proposés est une des raisons du succès de l'événement, explique Guy Vincent Melo, cofondateur de l'Association des restaurateurs de rue du Québec (ARRQ). On trouvera aussi bien des guédilles de homard que des ployes, qui sont des galettes de sarrasin, ou bien encore les incontournables poutines. Les gens apprécient évidemment la nourriture, mais viennent également pour l'ambiance et les concerts ». En effet, 48 artistes se produiront à cette occasion sur quatre scènes de spectacle.


Bouffe de rue

Crédit photo: ARRQ

Depuis la création de cet événement il y a 5 ans, le phénomène a pris de l'ampleur. L'an passé, les Premiers Vendredis ont accueilli pas moins de 100 000 visiteurs et pour cette nouvelle édition, les organisateurs attendent environ 120 000 visiteurs.

Outre ce rendez-vous, les camions de rue sillonnent la province le reste de l'année, surtout à l'occasion d'événements. « Il est certain que les camions de cuisine de rue se retrouvent là où il y a des rassemblements populaires, c'est le cas pour les festivals qui sont des événements parfaits pour les camions. On peut citer le festival de St-Tite, le festival de la poutine de Drummondville ou celui d'Osheaga par exemple, dit Guy Vincent Melo. La cuisine de rue est très représentative des mœurs gastronomiques des citoyens, ils aiment la bonne bouffe, mais pas forcément toujours assis à table et cloitrés à l'intérieur. La bouffe de rue permet de mélanger le plaisir de manger à celui d'assister à un événement festif et populaire à partager ».


Bouffe de rue

Crédit photo: ARRQ

Un des autres avantages de la bouffe de rue, c'est d'avoir accès à des savoir-faire de chefs de renom à des coûts très bas. « Il faut bien l'admettre, tout le monde n'est pas en mesure de se payer une table pour deux dans un restaurant aussi réputé que l'Europea de Jérôme Ferrer par exemple, continue Guy Vincent Melo. Grâce à son camion de de rue, on peut goûter le savoir-faire d'un grand cuisinier, mais à moindres frais ».

 

 

Ce midi avec ma brigade de cuisine place du Canada 👍🍴🚚 #BonAppetit 😉 #EuropeaMobile

Une photo publiée par Europea (@jeromeferrer) le

Où trouver les camions de rue au Québec?

À l'heure actuelle, la majorité des camions de cuisine de rue se concentrent dans la région du Grand Montréal, mais on en trouve également dans plusieurs autres endroits du Québec.  

Au marché public de Lévis par exemple, le 13 mai dernier a eu lieu un happening de rue au cours duquel 11 camions-restaurants se sont réunis de 11h à 20h. Le camion de cuisine de rue le Barbacoa, par ailleurs, aura son camion à Lévis à partir de juin 2016 sur le trottoir central du quai Paquet. 

Le règlement imposé par les villes et les coûts des permis freinent parfois l'engouement des restaurateurs de rue. Ce fut le cas à Granby, où cette année la cuisine de rue a bien failli ne pas avoir lieu. Le permis qui coûtait initialement 1 500$ pour les restaurateurs locaux est passé à 500$. Jusqu'à très récemment, aucun des trois permis n'avait trouvé preneur. Ce n'est plus le cas avec cet assouplissement de la réglementation puisqu'il devrait y avoir des camions de cuisine de rue à Granby cet été. Les camions se trouveront Place de la Gare.

À Drummondville deux camion étaient présents en 2015: L'Air de boeuf et le Shack 7, sur les huit zones préétablies par la ville. Devant ce succès, 5 permis ont été octroyés cette année. 

Pour ceux qui veulent être tenus au courant en temps réel, il existe StreetFood Quest, une application qui vous permet de savoir quel camion se trouve à quel endroit. Très pratique!

La cuisine de rue peut prendre des formes inattendues, comme celle d'un vélo! En effet, Kathleen Roy a eu l'idée de lancer la Bécane à Bouffe. « Il s'agit d'un fast-food santé, un seul produit de qualité et végétarien vendu sur une cargo bicyclette modifiée avec un grill. Des nappes seront à disposition des clients en échange d'un dépôt s’ils désirent pique-niquer à proximité ». C'est du côté de Québec qu'on peut la retrouver. 

La ville est d'ailleurs très active en ce qui concerne la cuisine de rue puisqu'elle tiendra le 3 septembre prochain son festival de cuisine de rue. Québec pourrait par ailleurs adopter un projet-pilote de cuisine de rue pour l'été 2017. 


Camion de rue Québec

Crédit photo: Food truck festival

Voici les camions de cuisine de rue à essayer absolument cette année:

La panthère verte : pour leurs plats végétariens qui surprennent plus d'un carnivore par leur excellent goût.  

Le Pied de cochon : pour l'unique poutine au foie gras et pour la généreuse carte qui décline aussi bien les plats à base de canard que de porc.

Le Pinokio : pour retrouver la bonne bouffe italienne du restaurant du même nom, avec comme nouveauté, un menu enfant avec un jouet! 

L'Europeamobile : pour le savoir-faire du chef Jérôme Ferrer (propriétaire de l'Europea) qui propose notamment une incroyable guédille de homard.  

Grumman '78: parce que ce camion est un des plus anciens et qu'il sert une cuisine latine étonnante et savoureuse.

Bacon Truck : pour oser commander une tarte au bacon à la poutine au bacon, rien que ça! C'est le petit frère du très réputé Das Food Truck; gage de qualité.

Boîte à fromages : pour se faire plaisir avec un fromage d'ici, avec par exemple, une raclette à l’effiloché de boeuf et oignons caramélisés.

Voici la liste complète des camions qui participeront à l'événement Premiers Vendredis.


Pas envie de sortir? Apprenez comment devenir un pro du BBQ à la maison avec nos 10 meilleurs conseils:

10 conseils pour faire passer vos BBQ de bons à délicieux!

Crédit photo: Orchidgalore via Wikipédia


Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!