Comment réussir un bon cocktail : 6 trucs à connaître

Avec le champagne, les cocktails sont les boissons les plus festives qui soient! On peut les déguster avant de passer à table, en fin de repas, en digestif ou en consommer tout un après-midi les jours d'été. Mais le cocktail a ses règles et pour qu'il soit parfait, il y a deux trois trucs à savoir...ou même six !

1. Le choix du cocktail

La chose la plus importante dans un cocktail, c'est sans doute le choix du cocktail lui-même! En effet, chaque cocktail, qu'il s'agisse d'un classique ou d'une création, possède sa propre personnalité et on ne déguste pas n'importe quel cocktail à n'importe quel moment!

Posez-vous les bonnes questions

Avant de vous amuser à shaker, posez-vous les bonnes questions. Qui va boire ce cocktail ? Est-ce que ce sont vos meilleurs amis depuis 15 ans? Des collègues de bureau que vous ne connaissez pas trop ? Est-ce à l'occasion d'un rendez-vous romantique ? Allez-vous faire un cocktail pour l'anniversaire de mariage de vos parents ou pour une dizaine de chums sur le party ? Selon les réponses à ces questions, votre choix de cocktail ne sera pas du tout le même.

Classique vs création

Un autre critère entre en ligne de compte: la complexité du cocktail. Si vous n'êtes pas un habitué, voire un total débutant, ne vous aventurez pas dans une recette trop compliquée qui requiert une certaine technique et qui nécessite plus de trois ingrédients. N'hésitez pas à choisir des classiques avec peu d'ingrédients. Il vaut mieux réussir un cocktail classique qu'en rater un qu'on a imaginé pour impressionner tout le monde, mais qui est imbuvable! Old-Fashioned, Negroni, Cosmopolitan... classiques et efficaces.

Si vous êtes en petit comité, vous pouvez « tenter des choses » et pourquoi pas imaginer un cocktail personnalisé pour votre ou vos invités. Mais un conseil: testez-le avant, histoire de trouver les bons dosages, l'équilibre parfait. Si vous manquez d'inspiration, allez faire un tour sur le web; il existe des centaines de sites qui proposent des recettes de cocktails. Suivez la recette scrupuleusement ou servez-vous-en comme base et twistez-le, peu importe, ce qui compte, c'est que ça fasse plaisir à vos convives en bout de ligne!

 

Une publication partagée par IJH (@iain_jh) le


2. De la précision

Si vous décidez de faire des cocktails, vous devez toujours essayer d'être le plus précis possible. Qu'il s'agisse de découper des rondelles de citron, de verser le liquide dans les verres, de shaker, de manipuler les différents ustensiles dont vous avez besoin, de doser les alcools; il vous faudra agir avec une grande précision. C'est ça qui fera en bout de ligne la différence entre un simple cocktail et un cocktail parfait.

Savoir doser

Entrainez-vous avant de vous lancer, il n'y a pas de honte à ça. Apprenez à verser une once, deux onces au « feeling » et vérifiez si votre dose est bonne. À force de pratiquer vous n'aurez plus besoin de doseur et serez très précis. Si vous salez les bords d'un verre, faites-le avec attention, vérifiez que la quantité de sel soit uniformément répartie. Essuyez les gouttes sur les parois extérieures avant de servir. Les détails ont une grande importance dans un cocktail.

3. L'équilibre

Tout l'art en mixologie est de trouver un équilibre parfait. Il ne faut pas que le cocktail soit trop alcoolisé par exemple, sans quoi vous risqueriez de provoquer la grimace de vos invités. Mais à l'inverse, il ne faut pas qu'il ne goûte que le jus de fruit ou le tonic.


Vous aimerez aussi:

10 cocktails rapides à préparer pour les party improvisés
Les 10 meilleurs cocktails à la vodka 
14 cocktails épatants avec du gin 


Beau...et bon

L'équilibre doit également se retrouver en ce qui concerne les saveurs. Essayez de trouver le bon dosage entre le sucré, l'amer, le salé... Il est clair que certains cocktails pencheront plus du côté amer, d'autres du côté sucré, et c'est très bien. Mais il faut que ce soit volontaire, que vous ayez choisi d'accentuer l'amertume et non pas que vous vous retrouviez avec un cocktail amer parce que vous avez mal fait vos dosages !

On peut aussi jouer avec l'équilibre des couleurs. Certains cocktails « à étages » permettent justement de jouer avec la densité des différents liquides et faire des strates. À vous de trouver la parfaite harmonie chromatique et gustative !

4. Le choix du verre

Si vous servez un martini dans un verre à vin, vous risquez d'entendre hurler au sacrilège ! Il y a un code dans le monde du cocktail en ce qui concerne les verres utilisés et on ne boit pas n'importe quel cocktail dans n'importe quel verre. Un conseil donc: renseignez-vous sur les différents types de verres pour choisir celui qui correspondra le mieux à votre cocktail et le mettra parfaitement en valeur.

Le verre « tulipe » et ses formes arrondies sera parfait pour les cocktails fruités, le verre à Martini pour les «short drinks» ou encore le Highball tout en hauteur, parfait pour les «long drinks». Avant de servir, apprenez vos leçons

5. La glace


La glace est un élément essentiel d'un cocktail qui possède plusieurs fonctions.

Elle peut servir à refroidir le verre, dans ce cas, elle est ensuite jetée. Elle peut aussi servir à refroidir les liquides dans le shaker avant d'être filtrées et versées dans le verre. Elle peut aussi se retrouver directement dans le verre sous forme de glaçon ou de glace pilée. Si vous devez mettre les glaçons directement dans le verre, prenez-en des gros, pour éviter qu'ils ne fondent au contact de votre mélange et ne viennent diluer le goût de votre cocktail.

Si vous pouvez, prenez l'eau la plus pure possible (eau de source) pour faire vos glaçons. L'eau du robinet peut parfois avoir un goût et venir parasiter celui de votre cocktail. L'idéal est de servir le cocktail avec glaçon le plus rapidement possible, et ne pas attendre que les glaçons fondent.

Ne négligez pas la glace pilée. Esthétiquement, c'est très beau dans un verre et la surface avec le liquide étant plus grande, elle refroidit aussi le cocktail plus rapidement. Vous l'obtenez en passant des glaçons dans un mixeur ou avec une méthode plus manuelle, en enfermant des glaçons dans un torchon et en frappant dessus avec un rouleau à pâtisserie.

6. La présentation

via GIPHY

Dernier point qui a son importance: la présentation de votre cocktail. Un cocktail est une boisson, mais c'est bien plus que ça. Il y a une histoire derrière le verre. Souvent les cocktails « racontent » quelque chose du moment où ils ont été inventés, de la personne pour qui ils ont été inventés. Même si c'est vous qui inventez un cocktail, vous allez sûrement le baptiser et savoir pourquoi vous avez choisi tel ou tel ingrédient, du whisky plutôt que du gin. Il faut donc qu'il y ait de la cohérence avec votre présentation.

À votre image 

En plus du choix du verre, vous pouvez utiliser un élément décoratif comestible comme une fraise ou des copeaux de chocolat. Vous pouvez aussi ajouter des accessoires, mais attention de ne pas tomber dans le kitsch, le petit parasol est difficile à assumer, sauf si vous jouez précisément la carte du second degré! La présentation, c'est aussi le plateau sur lequel vous allez poser votre cocktail, c'est le choix de la paille, sa forme, sa taille sa couleur. Touts les détails comptent!

Bonne dégustation!


Essayez notre cocktail festif au champagne:

 


Commentaires

Sur le même sujet