Faire l'omelette parfaite + 3 idées de garniture

Une omelette quand c'est bien réussi, c'est SI BON et si satisfaisant! Et comme ce n'est ni long, ni compliqué à faire, c'est un repas parfait, autant pour le brunch que pour le lunch ou le souper.

Mais il y a quand même quelques petits trucs à connaître ainsi que quelques pièges à éviter pour ne pas avoir l'air d'un «fail» d'infopub! Une fois que ces aspects sont maîtrisés, l'omelette deviendra votre meilleure amie, c'est promis.

via GIPHY

  1. Le nombre d'oeufs : Selon mes (longues) expérimentations, 3 oeufs, c'est le nombre parfait pour une omelette. On pourrait monter à 4 ou 5 dans une grande poêle. Mais le meilleur moyen de bien réussir cette recette, c'est que l'omelette elle-même demeure mince. Comme ça les oeufs cuisent plus rapidement et uniformément et l'omelette demeure plus tendre. Si vous avez besoin de nourrir plus de monde, c'est une meilleure idée de faire plusieurs petites omelettes que d'en faire une grosse qui n'aura aucune chance de cuire au milieu sans brûler sur les bords (fait vécu).
  2. Casser les oeufs à part : On veut qu'ils soient déjà brouillés et assaisonnés quand ils tombent dans la poêle chaude.
  3. Préparer les garnitures à l'avance : Certaines garnitures n'en ont pas besoin (voir les suggestions plus bas). Mais dans le cas des champignons et des asperges (ou encore des oignons, des poivrons, etc.), les garnitures doivent être prêtes lorsque l'omelette commence à cuire. Elles ne passeront que quelques minutes dans la poêle après tout.
  4. Choisir une bonne poêle : Pas nécessairement besoin qu'elle soit antiadhésive (même si pour débuter et se familiariser avec la technique c'est plus facile), mais si possible à fond assez épais et uniforme.
  5. Moduler la chaleur : Lorsque les oeufs entrent dans la poêle, on veut que celle-ci soit assez chaude. Ceci va permettre des mieux «saisir» les oeufs au début et de les empêcher de coller. Mais une fois que la base de l'omelette est cuite/repliée et qu'on ajoute les garnitures, on peut baisser le feu un peu, pour éviter que le fond de l'omelette ne brûle. À ce stade-ci, ce qu'on veut c'est simplement réchauffer les garnitures.

Voici maintenant trois de mes omelettes préférées, qui montrent bien toute la diversité qu'on peut donner à ce plat classique. La première demande un peu plus de préparation, mais les deux autres se font en moins de 10 minutes.

1. Omelette champignons, asperges et suisse

Pour 2 personnes

  • 3 oeufs
  • 5 à 8 têtes d'asperges, le bout dur enlevé
  • 2 tasses de champignons (par exemple sur la photo, moitié champignons blancs et moitié pleurotes) tranchés
  • 1/2 tasse de fromage suisse râpé
  • Environ 1 c. à soupe de beurre, divisé
  • Sel, poivre
  • Ciboulette émincée pour garnir
  1. Casser les oeufs dans un bol et les battre un peu à la fourchette. Saler et poivrer. Réserver.
  2. Dans une casserole munie d'une marguerite, déposer les asperges et couvrir. Faire cuire à la vapeur pendant 4 à 5 minutes. (C'est bien de mettre la minuterie!)
  3. Plonger ensuite les asperges dans un bol d'eau glacée pour arrêter la cuisson et conserver leur belle couleur, pendant quelques minutes. Égoutter et réserver.
  4. Faire chauffer une petite poêle à feu moyen élevé et à sec puis y verser les champignons. Faire cuire pendant environ 5 minutes en remuant assez souvent. Les champignons vont rapidement libérer leur eau puis parfaitement griller, sans coller. Une fois que les champignons sont bien dorés et secs, ajouter une noix de beurre et mélanger. Saler légèrement et poivrer. Retirer du feu et réserver.
  5. Faire chauffer une grande poêle antiadhésive à feu moyen élevé et y ajouter une noix de beurre. Une fois que le beurre est fondu et bien réparti dans la poêle, y verser les oeufs. Ne pas toucher ou remuer, mais bien surveiller. Une fois que les oeufs sont presque complètement pris (ce qui devrait prendre environ 2 à 4 minutes), baisser le feu à moyen.
  6. Ajouter les garnitures sur le côté droit de l'omelette : champignons, fromage et asperges.
  7. À l'aide d'une spatule, replier le côté gauche de l'omelette sur le côté droit. C'est correct si l'omelette n'est pas parfaitement repliée, c'est même plus joli de voir les garnitures!
  8. Continuer à faire chauffer sans toucher jusqu'à ce que le fromage soit presque complètement fondu (il continuera à fondre un peu dans l'assiette). Si la cuisson se prolonge, il est possible de baisser encore davantage le feu, pour éviter que le dessous de l'omelette ne soit trop cuit.
  9. Fermer le feu et avec la spatule, faire glisser l'omelette dans une assiette. Le plus facile est de tenir la poignée de la poêle juste au-dessus de l'assiette puis de pencher la poêle en s'aidant avec la spatule. C'est aussi possible de la garder dans la poêle et de la servir comme ça!
  10. Garnir avec la ciboulette.
  11. Couper l'omelette en deux et servir.

2. Scandinave

Rien à faire revenir à l'avance pour celle-ci; c'est une recette express! On suit la préparation des oeufs, comme dans la première version. 

  • 1/2 tasse de saumon fumé, déchiqueté en petits morceaux
  • 1/3 de tasse de fromage à la crème
  • Un peu d'oignon rouge émincé
  • Brins d'aneth frais pour garnir

3. Mexicaine

Pas besoin de faire revenir les garnitures pour celle-ci non plus. Oui, l'avocat se mange un peu réchauffé (sans être vraiment cuit) comme dans cette recette. Il devient plus fondant et c'est un délice! On suit la préparation des oeufs, comme dans la première version. 

  • 1/2 à 1 avocat, coupé en lanières
  • 1/2 tasse de salsa
  • 1/2 tasse de fromage Monterey Jack (ordinaire ou jalapeno) râpé ou encore quelques tranches (coupées en deux si nécessaire)
  • Feuilles de coriandre fraîche pour garnir

Essayez aussi notre thé glacé style mojito:

 


 

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!