7 mélanges d'épices exotiques à essayer

Au-delà de la poudre de chili, des herbes de Provence et des épices italiennes, il y a tout un monde de mélanges exotiques à découvrir. En voici quelques-uns pour vous inspirer!

1. Argentine : Chimichurri

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Budget Bytes (@budgetbytes) on

 

Le chimichurri n’est pas un mélange d’épices en tant que tel, mais bien une sauce qu’on prépare à partir d’herbes fraiches. En Argentine, on la sert sur les grillades -et c’est tellement bon!

Il est également possible de préparer son propre mélange sec, pour le donner en cadeau ou faire la sauce même sans avoir tous les ingrédients frais sous la main.

 

  • 3 c. à soupe d’origan 
  • 3 c. à soupe de basilic
  • 2 c. à soupe de persil
  • 2 c. à soupe de thym
  • 1 c. à soupe de sarriette
  • 1 à 2 c. à thé de flocons de piments forts
  • 2 c. à thé de poudre d’ail
  • 2 c. à soupe de gros sel de mer (ou moins si vous mettez du sel de table)
  • 1 c. à soupe de poudre moulu

 

Le mélange va donner 3 portions. Pour réaliser la sauce par la suite, il faut conbiner :

 

  • ¼ de tasse d’épices
  • ½ tasse d’huile d’olive
  • 3 c. à soupe de vinaigre de vin rouge.

 

2. Syrie : Za’ttaar

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Yumna | FeelGoodFoodie (@feelgoodfoodie) on

 

Le za’atar est très parfumé, avec un goût herbacé et légèrement sûrette. C’est à cause du sumac, un ingrédient qui peut sembler très exotique mais qui pousse en abondance ici! On peut l’acheter dans certaines épiceries, mais il est facile de le faire également. 

On utilise le za’atar sur la viande rouge, les volailles ou les poissons, mais c’est aussi vraiment bon sur du pain plat, mélangé dans des trempettes comme l’hummus, le baba ganoush ou le tzatziki, incorporé à une salade de pâtes ou de couscous, saupoudré sur des légumes grillés…

 

  • ¼ de tasse de thym
  • ¼ de tasse de sumac séché
  • ¼ de tasse de graines de sésame (grillées ou pas, au goût)

 

3. Japon : Gomasio

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Laura 🌷 López 📷✨ (@lauralimenta) on

 

Le gomasio fait partie de la catégorie plus large des « furikake », ou « assaisonnements pour le riz », en japonais. On pourrait le voir en gros comme un sel assaisonné, mais c’est plus que ça. À cause des algues –et surtout si celles-ci ont été grillées, ça amène également le petit goût minéral et iodé de la mer.

Non seulement on peut l’utiliser sur les plats de riz, mais c’est bon partout : avec du poisson ou du poké, par exemple, ou sur des soupes asiatiques. Certaines personnes ne jurent que par ça sur leurs… sandwichs aux tomates!

 

  • ½ tasse de graines de sésame
  • ½ tasse de flocons d’algue (nori ou autre)
  • 1 c. à thé de gros sel de mer

 

  1. Faire griller les graines de sésame à sec dans une poêle, à feu moyen, pendant quelques minutes seulement. Attention de ne pas les brûler.
  2. Verser les ingrédients dans un robot culinaire ou un mini-hachoir et réduire en poudre. 

 

4. Égypte : Dukkah

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by The Taste Of Colour (@thetasteofcolour) on

 

Le dukkah, c’est un mélange d’épices et de noix absolument irrésistible. On l’utilise souvent pour former une croûte autour des aliments, par exemple de l’agneau, du poulet ou du poisson. Mais on peut également le saupoudrer sur des plats de légumes, des pâtes, des morceaux de feta… On peut le servir avec du pain et de l’huile d’olive : les convives trempent leur morceau de pain dans l’huile, puis dans le dukkah.

 

  • ½ tasse de noix de Grenoble
  • 1/3 de tasse de noisettes
  • 2 c. à soupe de graines de sésame
  • 1 c. à thé de coriandre
  • 1 c. à thé de cumin
  • 1/8 de c. à thé de allspice
  • ½ c. à thé de sel de mer
  • ¼ de c. à thé de poivre noir

 

  1. Faire griller les noix à sec dans une poêle à feu moyen, en mélangeant souvent, pendant environ 3 minutes. 
  2. Ajouter les graines de sésame et continuer de mélanger pendant 1 à 2 minutes. Retirer du feu. 
  3. Verser dans le robot culinaire, puis ajouter les épices. Pulser pendant 10 à 20 secondes (le mélange ne doit pas être complètement réduit en poudre).

 

5. Maroc : Ras el hanout

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by AuSouk, la cuisine aux épices (@ausouk) on

 

Ce mélange d’épices a beaucoup de punch : pas spécifiquement piquant, mais plutôt mordant, aromatique, avec des saveurs complexes. Il va beaucoup plaire à ceux qui aiment les mélanges d’épices réconfortants, puisqu’il contient des classiques comme la cannelle, le clou de girofle et la muscade.

On peut l’utiliser comme marinade, avec des viandes, dans des ragoûts ou des tajines, mais aussi sur du maïs soufflé!

 

  • 2 c. à thé de poudre de gimgembre
  • 2 c. à thé de cardamome
  • 2. C. à thé de macis
  • 1 c. à thé de cannelle
  • 1 c. à thé de allspice
  • 1 c. à thé de coriandre
  • 1 c. à thé de muscade
  • ½ c. à thé de piment de cayenne
  • ½ c. à thé de graines d’anis
  • ¼ de c. à thé de clou de girofle moulu
  • ½ c. à thé de poivre noir
  • ½ c. à thé de poivre blanc

 

6. Inde :  Garam masala

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Yash Homemade Product (@yashhomemadeproducts) on

 

 

 

 

Garam Masala, ça veut tout simplement dire « épices chaudes ». On peut donc déjà comprendre le profil de saveurs utilisés dans ce mélange classique! À noter toutefois : ce n’est pas le genre de mélanges d’épices qu’on utilise pour une longue cuisson ou pour mijoter pendant des heures comme d’autres sauces à sauté ou à curry… On l’ajoute plutôt vers la fin de la cuisson ou encore on le saupoudre au moment de servir.

On peut l’utiliser dans des soupes, sur des œufs, dans des ragoûts de lentilles, dans des soupes, etc.

 

  • 2 c. à thé de cannelle (ou 2 bâtons)
  • 1 c. à thé de cardamome (ou 20 graines)
  • ¾ de c. à thé de clous de girofle moulu (ou 15 clous de girofle entiers)
  • 1 c. à thé de coriandre
  • 1 c. à thé de cumin
  • 1 c. à thé de grains de poivre noirs
  • 1 c. à thé de muscade
  • ½ c. à thé de piment fort

 

Pour plus de saveur, utiliser les épices entières et les faire légèrement griller dans une poêle à feu moyen-élevé pendant environ 1 minute, puis les réduire en poudre dans un moulin à épices ou au mortier. Sinon, simplement mélanger les épices moulues.

 

7. Jamaïque : Jerk

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Pinch Of Nom (@pinchofnom) on

 

Attention : piquant! Les amateurs de sensations fortes sont souvent fous des épices jerk, parce qu’elles sont parmi les plus épicées au monde. Mais ce n’est pas seulement piquant : c’est si savoureux aussi, grâce aux saveurs caribéennes légèrement sucrées. Si jamais c’est possible d’en trouver, le piment fort de choix à utiliser ici est une spécialité jamaïcaine : le Scotch Bonnet

On utilise souvent les épices jerk avec du poulet grillé : le côté fumé que l’on obtient sur le BBQ est une composante importante. 

 

  • 2 c. à soupe de cannelle
  • 2 c. à soupe de poivre noir moulu
  • 1 c. à soupe de thym
  • 2 c. à thé de allspice
  • 1 c. à thé de muscade
  • 2 c. à thé de paprika fumé
  • 1 c. à soupe de poudre d’oignon
  • 1 c. à soupe de poudre d’ail
  • 2 c. à thé de poudre de piment fort (par exemple le piment de cayenne)

 

Faire griller les épices dans une poêle à sec pendant environ 1 minute à feu moyen-élevé pour rehausser les saveurs.

Les plus récents