6 ingrédients qui ajoutent un petit côté fumé irrésistibles aux aliments

Pour la plupart d’entre nous, la fin de l’été signifie la fin du BBQ. Et donc, la fin de ce petit goût « sur le gril » qu’on aime tant dans notre assiette.

Mais en fait, il existe d’autres aliments qui peuvent vous permettre de recréer ce goût fumé, que je ne dois pas être la seule à trouver irrésistible! Apprenez à les connaître –ou à les redécouvrir, tout simplement!

 

1. Le paprika fumé

Shutterstock/ Elizabeth Foster

À ne pas confondre avec le paprika régulier qui, disons-le, n’est pas l’épice la plus goûteuse, le paprika fumé ajoute tout un punch dans une recette! 

Cette épice est originaire d’Espagne; des piments pimiento sont séchés, puis fumés au-dessus d’un feu de bois de noyer. Le résultat est ensuite réduit en poudre, d’un beau rouge soutenu. Le paprika fumé existe en version douce ou forte, qui sont toutes aussi délectables l’une que l’autre. 

C’est non seulement mon épice préférée, mais aussi je trouve un des meilleurs moyens de « réveiller » de nombreuses recettes, entre autres des casseroles de riz, de la paella, des crevettes sautées, des plats de tomates, des ragoûts, des œufs, des trempettes, des marinades sèches, etc. C’est une composante importante de ma salade de patates parfaite, qui la distingue vraiment des autres!

Ce n’est pas un ingrédient à utiliser en grande quantité, sous peine de masquer toutes les autres saveurs d’un plat! ½ à 1 c. à thé sont habituellement amplement suffisants.

 

2. La fumée liquide

 

La fumée liquide, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, n’est pas faite à partir d’ingrédients chimiques ou artificiels… Mais bien en ajoutant de la vapeur à de la fumée (habituellement créée en brûlant des résidus de bois), ce qui crée des gouttelettes de condensation remplies de goût qui sont récupérées. On la vend en bouteilles et il ne faut pas en utiliser beaucoup : c’est très, très concentré. Quelques gouttes suffisent habituellement à parfumer une recette complète, que ce soit de marinade ou de sauce BBQ par exemple. Plus que ça, et ça deviendrait rapidement pas mangeable.

Souvent, cet ingrédient aussi utilisé dans les recettes véganes qui imitent la viande, pour ajouter de la complexité et du goût.

 

3. Le chipotle

Shutterstock/Hortimages

Le saviez-vous? Le piment jalapeno et le piment chipotle, c’est le même à la base. La seule différence : le premier est utilisé frais (ou en conserve, ou mariné) tandis que le 2e est fumé.

Ce classique de la cuisine tex-mex est donc une super bonne manière d’ajouter à la fois un goût fumé et épicé, mais sans l’intensité extrême de certains autres piments forts. Quand on le dose bien, en effet, le chipotle n’est pas excessivement piquant –il peut donc plaire à presque tout le monde, incluant les enfants!

On trouve le piment chipotle en poudre (comme une épice) ou en sauce piquante dans la plupart des épiceries. Dans les épiceries fines ou spécialisées en produits mexicains/latinos, on peut de plus le trouver soit en conserve dans une sauce adobo (qui est TRÈS piquante, attention) ou encore entier, séché. Les piments séchés sont l’option la moins chère ET la plus authentique : c’est comme ça que les cuisinières mexicaines s’en servent. Vous pouvez l’apprêter soit en le réduisant en poudre vous-mêmes (au robot ou à l’aide d’un pilon et d’un mortier) ou encore le réhydrater un peu dans l’eau chaude puis le couper et l’utiliser dans des plats mexicains (c’est plus piquant dans ce cas!) Avec les piments séchés, vous avez l’option de retirer les graines, qui sont la partie la plus piquante, ou de les conserver. Comme quantité à utiliser, c’est toujours mieux d’en mettre peu pour commencer puis de goûter et d’ajuster.

Comme c’est un assaisonnement populaire, on trouve le chipotle dans beaucoup de produits du commerce, que ce soit des vinaigrettes ou des marinades par exemple. Mais je vous encourage toujours bien sûr à faire vos propres versions, qui seront bien meilleures!

 

4. Le sel fumé

Shutterstock/ Aina Cas

Il s’agit d’un produit de spécialité, qu’on risque plus de trouver dans une épicerie fine que dans un supermarché, mais si vous aimez beaucoup le goût fumé, ça vaut la peine de rechercher cet ingrédient et de l’ajouter à votre arsenal. Si vous avez un fumoir, vous pouvez même le faire à la maison! 

C’est un ingrédient de finition, qu’on peut utiliser sur des grillades, des légumes, des œufs, du maïs soufflé, des sauces, ainsi que dans des marinades sèches. Mais ça va plus loin : le sel fumé peut aussi servir de garniture pour des cocktails et même dans certains desserts! Oui-oui : sur du caramel salé ou du chocolat noir par exemple, ce serait divin…

 

5. Le thé 

grafvision / Shutterstock

Il existe quelques variétés de thé qui sont naturellement fumés dans le processus : par exemple le lapsang souchong, un thé noir chinois traditionnellement fumé sur des branches de pin et le Russian Caviar, un mélange de thé noir et vert fumés. Ce dernier a une saveur légèrement plus sucrée et plus « maltée » que le lapsang souchong, qui a un parfum herbacé.

En plus de boire ce thé bien sûr, il est possible de l’utiliser pour faire pocher des ingrédients (poissons, poulet, fruits), pour parfumer des sauces, pour faire des cocktails ou mocktails… 

Même s’il n’est pas fumé tel quel, le thé vert japonais genmaicha comporte quant à lui des grains de riz grillés, qui lui donnent quand même un petit goût différent qui pourrait bien vous plaire!

 

6. Les poivrons marinés grillés sur la flamme

Shutterstock/Brent Hofacker

Vous pouvez les faire vous-mêmes ou encore les acheter, mais ce ne sont pas toutes les marques de poivrons marinés qui ont été grillés sur le feu. En général, ce sera écrit sur l’emballage et ça paraîtra dans le bocal parce qu’il devrait rester des marques de gril ou un peu de « brûlé » résiduel. 

J’adore en ajouter dans la sauce à spaghetti, la soupe aux tomates ou encore le chili, pour ajouter un bon goût concentré ainsi qu’une petite touche fumée. C’est super aussi dans une trempette ou de l’hummus!

 

7. Les autres aliments

Shutterstock/Ekaterina Kondratova

Il existe aussi bien sûr sur le marché une multitude d’aliments fumés, qui vous permettent d’emblée de retrouver ou d’ajouter le goût fumé à beaucoup de vos repas.

Pensez par exemple à ceux-ci:

 

  • Les fromages fumés (dans un grilled cheese comme dans un macaroni au fromage, MIAM!!!)
  • Les poissons fumés
  • Les viandes et charcuteries fumée
  • Le tofu et le tempeh fumé
  • Certains Scotchs, qui sont fabriqués à partir de grains rôtis sur la flamme.