10 projets à faire dans la cuisine pendant que vous êtes à la maison

Si vous cherchez des activités pour vous occuper pendant la quarantaine — autre que de faire à manger !, pourquoi ne pas en profiter pour rendre votre cuisine plus propre, efficace et agréable ?

Voici quelques idées de petits projets de rangement et d’organisation à faire dans la cuisine.

1. Faire l’inventaire de vos contenants vides

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Let's Sort It Out By Deb (@letssortitoutbydeb) on

Vous avez probablement une panoplie de contenants en tout genre dans la cuisine : plats de plastique style Tupperware, contenants de yogourt ou de crème glacée empilés, pots Mason, contenants alimentaires en verre réutilisés, comme pour la salsa, la moutarde ou les cornichons, par exemple…

Prenez le temps de tous les sortir des armoires, puis de les inventorier. 

  • Jetez tous ceux en plastique qui sont partiellement fondus, craqués ou qui ont vu de meilleurs jours. S’il y en a qui sont tachés ou qui gardent une odeur persistante, voici comment vous en occuper (un petit projet de plus !).
  • Jetez aussi tous ceux qui n’ont plus de couvercle, à moins qu’ils puissent servir autrement (voir le point ci-bas).
  • Organisez-les selon le format (les plus petits avec leur couvercle dans un bac ou un plat plus grand, etc.)
  • Gardez en tête ce que vous avez pour pouvoir effectuer les projets numéro 2 et 3 !

2. Vider le garde-manger et le réorganiser

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Charlotte Carel (@nakedwithalabel) on

Oui, au complet ! Ça va peut-être vous permettre de rapatrier plusieurs choses dont vous aviez oublié l’existence, mais serez bien contents d’avoir en ce moment (un paquet de riz presque plein ! Plusieurs coquilles à tacos ! Une petite pile de cornets à crème glacée !)

Jetez ensuite ce qui n’est vraiment plus bon, mais le strict minimum, hein ?

En sachant maintenant tout ce que vous avez, ce sera plus facile de planifier les prochains repas et les prochaines épiceries.

Appelez ensuite vos contenants à la rescousse (surtout les contenants transparents comme les pots Mason et les autres emballages alimentaires réutilisés) et transférez-y le contenu de toutes vos boîtes, sacs et autres emballages. Voici mon inspiration et mes notes pour vous aider. 

Vous allez adorer votre garde-manger par la suite : c’est beaucoup plus facile d’y garder le contrôle.

3. Organiser les épices

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Local Grocery Store (@goodfoodsgrocery) on

Si vous n’avez pas de contenants spécifiquement pour ça, c’est aussi le temps de mettre à profit vos plus petits contenants à cet usage (par exemple, les minipots de confiture ou de thé sont parfaits pour ça, ou même les petits pots de médicaments). Transférez tous les sachets et autres paquets « lousse », avec l’aide d’un petit entonnoir.

Si vous avez déjà assez de contenants, c’est quand même l’occasion de tout sortir, de voir ce que vous avez en double, d’étiqueter (mon système : du papier collant washi et un crayon indélébile) et de réorganiser le tout (les fines herbes ensembles, les épices « internationales » ensemble, les épices à pâtisserie ensemble, les variations de piment fort ensemble, etc.

4. Désinfecter (et huiler) les planches à découper

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Marie-Ève Laforte (@marieevel) on

Qu’elles soient en plastique ou en bois, on les lave souvent rapidement, mais de temps en temps, elles bénéficient d’un peu plus d’attention.

Chaque type de planche à découper doit être désinfectée différemment : on a un guide pour vous aider à bien le faire !

Vous pouvez ensuite appliquer une mince couche d’huile alimentaire (huile minérale) sur les planches en bois, qui reprendront leur fière allure du début.

5. « Culotter » les poêles en fonte

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Diana (@cremafrangipane) on

Dans la vie de tous les jours, on n’a pas toujours envie de prendre plusieurs heures à surveiller les poêles en fonte dans le four… Mais en ce moment, c’est une tâche d’arrière-plan parfaite à réaliser, pendant que vous travaillez sur autre chose dans la cuisine.

Voici notre guide des poêles en fonte. Les culotter, ça veut simplement dire rajouter de fines couches d’huile puis les faire cuire, afin que la poêle soit parfaitement antiadhésive et efficace pour cuire tout ce dont vous avez besoin.

6. Faire l’inventaire des guenilles et linges à vaisselle

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Marie Kondo (@mariekondo) on

Si vous en avez un tiroir ou une armoire pleine, sortez-les tous aussi ! Si certaines ont plein de trous dedans, vous pouvez les enlever de la rotation (et peut-être les placer ailleurs, par exemple pour appliquer de la cire à chaussure, vernir un meuble, etc.).

Si certaines sont tachées, faites-les tremper ensemble dans une solution détachante. 

Repliez-le bien et rangez-les, idéalement comme Marie Kondo, qui les fait « tenir » à la verticale. Ce système permet de ne plus jamais rien « perdre » dans le fond et de toujours voir l’ensemble de ce que vous avez (et quand c’est le temps de partir une brassée).

7. Laver la verrerie et la vaisselle « spéciale »

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Jesse Lauzon (@jesselauzon) on

Je parle ici de tout ce dont vous ne vous servez pas souvent : verrerie, ensembles à thé, porcelaine, vaisselle de Noël, assiettes à fondue, plats de service, etc. Si c’est comme dans ma cuisine, ça fait probablement un bout de temps que ces items n’ont pas été lavés. 

Occupez-vous-en, pour enlever la poussière et les rendre plus « prêts » pour la prochaine fois.

8. Vider et laver les tiroirs et armoires

Ça fait partie du « ménage du printemps » : on ne s’en rend pas tant compte au quotidien, mais nos armoires et tiroirs de cuisine accumulent pas mal de poussière et dans plusieurs cas, des miettes ainsi que de la saleté. Il n’est pas nécessaire de tout le faire en même temps ! Mais c’est une bonne idée de s’occuper d’un tiroir ou d’une armoire par jour, par exemple. On la vide, on nettoie comme il faut, puis on la remplit à nouveau de façon peut-être plus fonctionnelle qu’avant (comme chez nous, où les bols de tous les jours étaient rangés en arrière des bols de service dont je me sers rarement).

9. Passer à travers du (des) tiroir(s) fourretout

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by 👸🏼👧🏼 (@homesweetpink) on

Les fameux tiroirs de « junk » ! Comment les maîtriser ?

  • Les vider complètement puis les nettoyer.
  • Jeter tout ce qui est inutile (l’idée n’est pas de gaspiller, mais de se débarrasser tout ce qui ne servira clairement plus).
  • Écarter ce qui est en double/triple (et peut-être faire un paquet pour donner éventuellement à des gens qui en ont besoin)
  • Séparer le tiroir en compartiments : ce peut être avec de petits bacs de plastique, mais aussi en récupérant des boîtes du commerce. Comme les boîtes de céréales ou de craquelins coupées, comme celles dont vous vous êtes débarrassés au point 2 !
  • Organiser ce qui reste selon l’utilité, dans les compartiments.

10. Vider le congélateur

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Kuzak's Closet (@kuzakscloset) on

Pas pour dégeler son contenu ! Mais juste, encore une fois, pour faire un bon inventaire et savoir quoi prioriser pour les repas et les prochaines épiceries, maintenant que ça n'a jamais été aussi crucial de le faire. Après quelques années, c’est fou ce qui peut s’accumuler même dans un petit congélateur; c’est presque impossible de complètement garder le contrôle dessus. 

Nettoyez rapidement la surface puis replacez le tout stratégiquement : le plus récent dans le fond, ce qui doit être mangé en premier en avant. Pensez également à chercher des recettes pour passer le contenu. Prenez des notes au besoin !

Les plus récents