Les 5 trucs de cuisine qui vont changer ta vie

Quels sont les MEILLEURS trucs de cuisine que j’ai jamais appris? Ceux qui changent complètement la game?

Comment ramollir le beurre ou la cassonade, récupérer les restants, faire mûrir les fruits ou mesurer le miel? Voici des conseils qui vous faciliteront la vie.

 

1. Comment faire ramollir le beurre

Comment faire ramollir du beurre

Sorin Gheorghita, Unsplash

 

Quoi de plus frustrant que d’avoir besoin de beurre ramolli pour une recette, ou juste pour qu’il soit tartinable, mais d’avoir seulement une brique dure comme de la roche.

Avant de connaître ce truc, je m’arrangeais mais ce n’était pas l’idéal. Ce que je faisais, c’était de couper le beurre en cubes égaux, ni trop petits, ni trop gros, puis de les mettre au micro-ondes à coup de 5 secondes à la fois. Entre chaque fois, je les déplaçais dans le bol avec une cuillère pour éviter que les cubes du fond ne fondent avant que ceux du dessus fassent juste commencer à être moins durs. Bref, une solution imparfaite et peu accomodante.

Imaginez-vous donc que c’est la mannequin et célébrité Chrissy Teigen qui m’a montré ce truc via sa page Instagram. En effet, Chrissy est une vraie pro de la bouffe, avec quelques livres de recettes tout à fait legit à son actif.

Son truc : déposer un récipient en verre préalablement chauffé par-dessus le beurre pendant quelques minutes, comme pour former une cloche.

Comment on rend le récipient assez chaud? En laissant de l’eau chaude dedans juste assez longtemps pour que le verre réchauffe. (Quelques minutes, encore une fois. Même pas vraiment besoin de le mettre au micro-ondes, en autant que l’eau de votre robinet est assez chaude).

C’est tout. Tadam!

 

2. Comment ramollir la cassonade

Comment faire ramollir de la cassonade

Pixabay, Unsplash

 

Autre petit irritant de la vie: la cassonade qui a décidé de se fossiliser depuis la dernière fois que vous l’avez utilisée. Comment on fait pour régler ça, à part de la jeter et d’en acheter un autre sac?

Cette fois, ce truc me vient de l’équipe de mon idole de toujours, et j’ai nommé la grande prêtresse Martha.

Il y a quelques années, un des chefs qui travaillent pour elle, Thomas Joseph a fait une série de petites vidéos appelée Kitchen Conundrums, ou « casses-têtes en cuisine ». Parmi ces dernières, celle sur la cassonade était de loin la meilleure, je crois (voici le lien, en anglais).

Le truc : de placer le bloc de cassonade dans un bol allant au micro-ondes et le chauffer, 20 secondes à la fois.

Entre chaque fois, il faut utiliser une fourchette pour défaire la cassonade à mesure et la mélanger. Quelques répétitions seront nécessaires avant d’arriver au résultat parfait mais, attention, il ne faut pas trop la faire chauffer! Sinon, la cassonade va complètement fondre, puis se cristalliser entièrement à nouveau dès qu’elle va refroidir.

Dans ce cas, le meilleur truc est la prévention, pour éviter que ça arrive à nouveau! Vous pouvez ainsi ajouter une tranche de pain au contenant qui garde votre cassonade (parce que oui, c’est beaucoup mieux de la transvider que de la garder dans le sac, surtout ouvert). Le pain va graduellement ajouter juste assez d’humidité pour l’empêcher de sécher complètement. Mais, pas de crainte à avoir, il ne va pas moisir. Il va seulement finir par sécher, après un bon bout de temps.

 

3. Comment récupérer les restants

Shutterstock/Natalia Ruedisueli

 

Mon frigo fait de la glace, mais je n’ai jamais abandonné pour autant les fameux petits bacs à glaçons en plastique (ou en fait, j’aime encore mieux ceux en silicone, parce que c’est plus facile de démouler leur contenu). Et non, je ne les utilise pas pour de la purée pour bébés! (Ma plus jeune a 10 ans), mais plutôt parce que c’est un outil absolument génial pour congeler toutes sortes de liquides et de préparations.

Ainsi, non seulement tout est en portion ajustable (il s’agit simplement de faire décongeler le nombre de cubes dont on a besoin), mais les aliments prennent également moins de place dans le congélateur qu’une « masse » de quelque chose, ou encore qu’un contenant rigide.

Je garde ensuite les cubes dans des sacs à congélation de style Ziploc (on peut les laver et les réutiliser pendant des années), sur lesquels je colle un morceau de ruban adhésif en papier, avec le contenu et la date.

Voici seulement quelques exemples de ce qu’on peut congeler dans des bacs à glaçons :

  1. De la pâte de tomates: on a souvent besoin de seulement 1 ou 2 c. à soupe dans les recettes;
  2. Du pesto: ça permet, par exemple, d’en sortir seulement 1 cube pour tartiner quelques sandwichs;
  3. Un restant de bouillon: super pratique d’en avoir juste une petite quantité à la fois;
  4. Un restant de vin: qui peut ensuite être utilisé pour déglacer et/ou ajouter du goût et de la complexité à des sauces, quand on n’a pas de bouteille ouverte;
  5. Des restants de smoothie: qui vont permettre de faire de futurs smoothies glacés, sans diluer le goût;
  6. Un restant de café: pour faire du café glacé l’été ou encore un smoothie genre yogourt-café-cacao-miel;
  7. Un restant de thé: à utiliser dans des sauces, pour faire pocher du poisson blanc, pour faire des sirops, etc;
  8. De la purée de pommes ou de citrouille: à utiliser dans des muffins et desserts;
  9. Du babeurre: quand j’en achète, c’est rare que je l’utilise tout à la fois. Le congeler en portions permet d’en ajouter un peu dans des crêpes, gaufres et muffins qui en demandent;
  10. Du blanc ou du jaune d’œuf: en prévision d’une recette qui demande seulement l’un ou l’autre. Les jaunes doivent seulement être mélangés avec une petite pincée de sel avant d’être congelés;
  11. Un restant de jus de fruits: permet d’ajouter dans des smoothies ou encore d’aromatiser légèrement un verre d’eau;
  12. Du lait de coco: à ajouter dans des currys, smoothies, du gruau, etc;
  13. De la purée de bananes trop mûres: pour faire du pain aux bananes ou des muffins plus tard.

 

4. Comment faire mûrir les fruits plus vite

Comment faire mûrir un fruit

ready, Pexels

 

Comment les fruits mûrissent-ils? Parce qu’ils réagissent à un gaz appelé éthylène. Certains fruits en produisent beaucoup -les bananes et les pommes par exemple - tandis que d’autres en libèrent beaucoup moins.

Le truc, c’est donc de se servir des fruits qui ont une haute teneur en éthylène pour accélérer le processus des autres. Pour ce faire, il faut « emprisonner » l’éthylène dans un milieu contrôlé, comme un sac en papier. En effet, celui-ci permet quand même aux fruits de respirer, mais empêchera que ça devienne trop humide et permettra au taux d’éthylène de grimper assez rapidement. À ne pas essayer dans un sac en plastique, qui va plutôt accélérer… le pourrissement.

Alors, le truc est simple : on peut mettre un fruit très dur avec une banane ou une pomme dans un sac en papier fermé. Le processus n’est pas instantané, mais si vous avez assez de temps devant vous (disons au minimum 10 à 12 heures), il va fonctionner.

C’est génial pour les avocats (c’est pour ce fruit que je me sers le plus de ce truc), mais aussi pour plusieurs autres aliments : kiwis, pêches et nectarines, etc.

 

5. Comment verser de la mélasse ou du miel sns gâchis 

Shutterstock/iPreech Studio

Quand une recette demande de la mélasse ou du miel, c’est toujours compliqué, et surtout, c’est un gâchis assuré! La tasse à mesurer devient collante, c’est dur de savoir la quantité exacte qu’on a réussi à ajouter à notre préparation, c’est difficile à nettoyer…

Tout ceci peut être évité en vaporisant une couche d’enduit de cuisson (je n’utilise pas du PAM, plutôt de l’huile d’avocat en aérosol) sur la tasse à mesurer avant d’y verser la mélasse, le miel, la mélasse de grenade, ou autre. Tadam! Tout se verse parfaitement, il ne reste rien dans la tasse, le nettoyage est un charme. Bienvenue.

Sur le même sujet

  • Salade de cantaloup, prosciutto, mozzarella fraîche et roquette

    Temps: 10 min. Portions: 4
    poignées de roquette, cantaloup,, prosciutto,, petites tomates italiennes coupées en deux, mozzarella di bufala fraîche et égouttée, basilic haché, huile extra vierge, vinaigre de cidre de pomme, Sel et poivre
  • Brochette de melon d'eau et halloumi au BBQ

    Temps: 10 min. Portions: 10
    cubes de melon d'eau, cubes de fromage à griller halloumi, petits pics à brochette, huile d'olive, pincée de sumac ou de cumin, Sel de mer, Poivre du moulin, Feuilles de basilic frais
  • Brie aux petits fruits sur le BBQ

    Temps: 20 min. Portions: 6
    cèdre non traité de 12 pouces, beurre non salé, piment Jalapeño, échalotes, Sel, Poivre noir frais, confiture de framboise sans pépins, vin blanc, oignons verts, petits fruits (fraises, framboises, mûres, bleuets, etc.), petits fromages Brie, baguette ou vos craquelins préférés

Les plus récents

  • Salade de cantaloup, prosciutto, mozzarella fraîche et roquette

    Temps: 10 min. Portions: 4
    poignées de roquette, cantaloup,, prosciutto,, petites tomates italiennes coupées en deux, mozzarella di bufala fraîche et égouttée, basilic haché, huile extra vierge, vinaigre de cidre de pomme, Sel et poivre
  • Brochette de melon d'eau et halloumi au BBQ

    Temps: 10 min. Portions: 10
    cubes de melon d'eau, cubes de fromage à griller halloumi, petits pics à brochette, huile d'olive, pincée de sumac ou de cumin, Sel de mer, Poivre du moulin, Feuilles de basilic frais
  • Brie aux petits fruits sur le BBQ

    Temps: 20 min. Portions: 6
    cèdre non traité de 12 pouces, beurre non salé, piment Jalapeño, échalotes, Sel, Poivre noir frais, confiture de framboise sans pépins, vin blanc, oignons verts, petits fruits (fraises, framboises, mûres, bleuets, etc.), petits fromages Brie, baguette ou vos craquelins préférés