Les meilleures astuces pour réussir le poulet parmigiana comme un chef

Vous voulez maîtriser le poulet parmigiana et même le réinventer? Voici nos meilleures astuces!

Trouvez notre recette de poulet parmigiana ici.

1. Couper les poitrines de poulet en deux morceaux

Surtout si elles sont grosses! Ça permet de les cuire plus vite. Ce n’est pas essentiel d’aplatir les poitrines de poulet, mais ça apporte définitivement un plus. Ça permet d’avoir une cuisson plus rapide et plus uniforme, mais ça aussi de rendre la panure plus croustillante et d’ajouter de la surface pour la sauce et le fromage!

Même si vous n'avez pas de maillet pour attendrir la viande, aucun problème! Vous pouvez placer les morceaux de poulet, quelques-uns à la fois, dans un grand sac en plastique pour la congélation, puis les aplatir en les cognant avec un rouleau à pâte, un pilon ou tout autre objet lourd.

2. L'enduit de cuisson

Si vous avez de l'enduit de cuisson (par exemple à l'huile d'olive), vaporisez-en un peu sur le poulet juste avant de le mettre au four. Ça aidera la panure à bien dorer.

Pour avoir une panure bien croustillante, on fait d’abord cuire le poulet presqu’au complet. Puis on ajoute le fromage et la sauce, simplement pour réchauffer et faire fondre. Pour accélérer le tout, un bon truc est de préchauffer la sauce pendant que le poulet est au four, soit dans une casserole ou tout simplement dans le micro-ondes!

3. Le fromage et la sauce

J'aime bien faire fondre le fromage dans le four, puis ajouter la sauce (chaude) par-dessus en dernier, tout simplement parce que ça permet ainsi de mettre plus de sauce! Mais vous pouvez également le faire de manière plus traditionnelle, en étendant quelques cuillères à soupe de sauce sur chaque poitrine, puis en recouvrant de fromage et en remettant au four.

On sert traditionnellement le poulet parmesan sur un lit de pâtes. C’est pourquoi on a besoin de sauce tomate en extra!

Des variantes

Marie-Ève Laforte

Sans gluten : On peut utiliser de la farine sans gluten pour la panure. Dans cette recette spécifique, c’est mieux d’utiliser une seule farine, comme de la farine de riz par exemple, qu’un mélange de plusieurs farines comme on en trouve pour faire de la pâtisserie. De la fécule de pomme de terre, de tapioca ou d’arrowroot donnent également de bons résultats. 

On peut ensuite utiliser de la chapelure sans gluten, vendue telle qu’elle et à base de maïs ou encore faire sa propre chapelure en passant du pain sans gluten au robot. Pour un résultat plus croustillant, le truc c’est de faire « sécher » un peu les tranches de pain avant de les émietter, soit environ 30 minutes au four à 250 F.

Sans œufs : Il est possible de remplacer les œufs par de l’aquafaba, c’est-à-dire le liquide qui vient dans une boîte de conserve de pois chiches. Il faut simplement le faire mousser un peu avant de l’utiliser. Mais pas au point de le monter en neige!

Bocconcini : Il est possible de substituer la mozzarella râpé pour de fines tranches de bocconcini (qui est de la mozzarella fraiche). Résultat un peu plus crémeux et délicieux!

Sur le même sujet

  • Macaroni au fromage style King Ranch

    Temps: 50 min. Portions: 6 à 8
    petit paquet de macaronis (environ 400 g), huile d'olive, oignon, émincé, poivron rouge, en dés, piments jalapenos, émincé(s) (avec les graines ou pas, selon votre tolérance au piquant!), petite boîte de conserve de tomates en dés (400 ml), sans le jus (conservez celui-ci pour un autre usage), farine, bouillon de poulet, crème 35 %, crème sure (pas faible en gras, si possible), poudre de chili, cumin, poudre d'ail, poulet cuit, en morceaux, fromage cheddar fort râpé (à partir d'un paquet de 500 g), divisé, parmesan râpé, chapelure Panko, Sel, poivre
  • Gnocchis de pommes de terre maison

    Temps: 1 h 35 min. Portions: 2-3
    grosses pommes de terre Russet (ou 3-4 moyennes et 5-6 petites), farine, sel, oeuf

Les plus récents