Les restaurants Copper Branch se place à l'abri de leurs créanciers

La pandémie de COVID-19 a affecté de nombreux restaurants dans les derniers mois, un peu partout dans le monde.

La plus récente victime de cette situation hors de l'ordinaire est la chaîne montréalaise Copper Branch. L'entreprise a choisi de se placer à l'abri ses créanciers et aurait été victime d’une fraude de près de 1 million de dollars perpétrée par un ex-employé, apprend-t-on dans La Presse.

La populaire chaîne de restaurants végétaliens compte aujourd'hui 19 restaurants à Montréal, 3 à Québec, 17 en Ontario et 5 en Europe, pour un total de 44.

La Presse a également appris que l'entreprise montréalaise a été forcée à la mi-juillet d'avoir recours à la Loi sur la faillite et l'insolvabilité.

« Nous avons confiance qu’un bel avenir nous attend. […] Nous avons une marque et un menu fantastiques et je suis excitée à l’idée d’amener l’entreprise plus loin ! », a confié la nouvelle PDG de Copper Branch en entrevue avec la publication.

Au cours des prochains mois, Copper Branch proposera plusieurs initiatives pour redresser l'entreprise. La chaîne révèle également la possibilité de vendre des franchises maîtresses en Angleterre, en Australie et en Nouvelle-Zélande.