Comment intégrer le curcuma à son alimentation

Faisant bonne figure parmi les aliments tendance de 2017, le curcuma ne cesse de faire parler de lui pour ses bienfaits sur l’organisme et ses vertus thérapeutiques. Mais qu’en est-il vraiment? Et comment intégrer cette épice dans son alimentation ?

Qu’est-ce que le curcuma ?

 

Une publication partagée par @veganswagger le


Le curcuma est une plante provenant principalement du sud de l’Asie, qui peut atteindre jusqu’à 1 mètre de hauteur. C’est le rhizome de cette plante, une tige souterraine, qui est utilisé pour obtenir l’épice. Si le curcuma est davantage associé à l’Inde ou l’Indonésie, on en retrouve également en Chine, aux Philippines et plus près de nous en Jamaïque et au Pérou.

À l’état naturel, le rhizome est recouvert d’une peau beige qui ressemble à celle du gingembre. Pour obtenir l’épice, on fait d’abord bouillir le rhizome avant de le peler, de le faire sécher et de le réduire en poudre. 

Curcuma

Lifestyle_Studio / Shutterstock

En raison de sa couleur orangée et de ses propriétés colorantes similaires à celles du safran (du curcuma, ça tache les doigts!) on appelle parfois le curcuma le safran des Indes. D’ailleurs, curcuma est un mot d’origine espagnole dérivé de l’arabe et signifiant safran.

Au goût, le curcuma est très aromatique. C’est une épice un peu piquante, qui rappelle le gingembre, mais qui a également une légère amertume. 

Les bienfaits du curcuma

 

Mais si le curcuma est très apprécié pour les parfums et les couleurs qu’il apporte aux plats, ce sont surtout les vertus médicinales qu’on lui prête qui sont responsables de sa popularité.

Le curcuma est utilisé depuis très longtemps pour soigner des douleurs musculaires, des crampes ou des problèmes digestifs en médecine chinoise traditionnelle et ayurvédique, mais c'est seulement plus récemment qu’on a commencé à s’y intéresser ici.

Ce serait la curcumine, le pigment qui donne au curcuma sa couleur, qui agirait comme antioxydant et anti-inflammatoire et qui serait responsable de tous ses bienfaits.

 

A post shared by Simone Rugiati (@simonerugiati) on


On prête au curcuma les propriétés suivantes :

  • Anti-inflammatoire : le curcuma serait efficace contre les inflammations et douleurs musculaires telles que le rhumatisme, l'arthrose et l'arthrite.
  • Améliore la santé cardio-vasculaire en diminuant le cholestérol dans le sang.
  • Prévient l'apparition de certains cancers et en ralentit la progression grâce à sa teneur en antioxydant. On croit également que la curcumine pourrait aider durant les traitements du cancer.
  • Améliore la digestion et aiderait à traiter certains troubles digestifs tels que les ulcères d’estomac ou les nausées. Il serait également efficace contre l’acidité gastrique et le syndrome du colon irritable.
  • Prévient la gingivite : lorsqu'utilisé comme rince-bouche, le curcuma diminuerait la contamination bactérienne des gencives.
  • Ralentit la progression de la maladie d'Alzheimer, bien que les études n’aient pas été concluantes à ce jour. 

Le curcuma, un aliment miracle?


On aurait tendance à le croire en lisant la liste de ses bienfaits. Bien que l'Organisation Mondiale de la Santé ait reconnu les bénéfices du curcuma en ce qui a trait à la digestion, la plupart des autres bienfaits que l'ont porte au curcuma sont encore au stade d'effets potentiels.

La plupart des tests réalisés à ce jour sur le curcuma l'ont été soit sur des animaux ou des cellules en laboratoire soit sur des bassins de population trop petits pour que l'on puisse confirmer avec certitude les résultats. Mais la communauté scientifique s'intéresse de très près au curcuma et beaucoup d'études sont encore en cours.

Également, le curcuma est vite éliminé par l'organisme, si bien qu'il faut en ingérer des quantités importantes pour bénéficier de ses effets thérapeutiques. Par contre, jumelé avec certains aliments, dont le poivre qui contient de la pipérine ou l'ananas, qui renferme de la broméline, le curcuma serait mieux absorbé par l'organisme. 

De façon générale, le curcuma n'a pas d'effet néfaste. Il faut néanmoins être vigilant et consulter un professionnel de la santé avant d'en prendre de grandes quantités si l'on souffre de pierres au rein, qu'on prend des anticoagulants ou des produits anti-inflammatoires. 

Dans tous les cas, que ces bénéfices soient prouvés ou non, on ne perd rien à en ajouter dans nos recettes, car le curcuma reste une épice savoureuse! 

Poêlée de curry avec crevettes

Femme actuelle

Le curcuma et l'alimentation 

Comment intégrer le curcuma à notre alimentation ? En cuisine, le curcuma est utilisé pour colorer et assaisonner les plats. Il entre dans la composition de nombreuses recettes, des samossas au curry en passant par les banh xeo, les crêpes vietnamiennes, les mayonnaises, les plats de lentilles ou les sauces et les soupes.

On retrouve du curcuma dans les chutneys, mais aussi dans la sauce Worcestershire et dans la moutarde jaune, à laquelle il donne sa couleur.  

Le curcuma est également présent dans de nombreux mélange d’épices : le colombo, le garam-masala ou encore le ras-el-hanout.   

On peut en consommer en infusion, avec du gingembre et du citron, ou se préparer des «golden latte», ces boissons de lait de coco, d’amande ou de soya, auxquelles on ajoute un peu de miel, du curcuma en poudre, du poivre et un peu de gingembre.

 

A post shared by Drinks Merchants (@drinksmerchants) on


À savoir : 

  • Le curcuma en poudre se dissous dans le gras (il est liposoluble). On peut donc l’ajouter lorsqu’on fait rissoler des pommes de terre ou des oignons, dans les beurres ou les mayonnaises.
  • On évite d’en mettre trop dans les plats. Son goût puissant et son amertume peuvent facilement masquer les autres saveurs.
  • On conserve le curcuma à l'abri de la lumière dans un contenant hermétique pour une durée pouvant aller jusqu'à un an.

Voici quelques idées de recettes :


Essayez aussi notre chausson à la pomme:

 


Sources : Protégez-vous, Ricardo Cuisine, Passeport Santé, Extenso 

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!

  • Crab cakes maison

    Temps: 1 h 35 min. Portions: 4-6
    de chair de crabe, chapelure Panko, mayonnaise, oeuf, ciboulette, persil, sambal oelek, citron
  • Salade de cantaloup, concombre, maïs, feta et menthe

    Temps: 15 min. Portions: 4 à 6
    cantaloup, concombre, grains de maïs, oignon vert, menthe, fromage feta, huile d'olive, Le jus d'un citron, gousse d'ail, sirop d'érable, cumin moulu, sambal oelek, Sel et poivre