10 aliments zéro déchet à acheter quand on commence

Vous voulez réduire votre quantité de déchets dans la cuisine, mais vous ne savez pas trop par où commencer? Voici déjà 10 idées à appliquer. 

Et n’oubliez pas, personne ne devient « zéro déchet » du jour au lendemain. C’est un processus, une transition qui peut s’étirer sur une longue période et qui est souvent faite d’essais et d’erreurs. Ne vous en faites pas trop avec ça, félicitez-vous pour vos progrès et qui sait, peut-être que ces produits de base vous inspireront à aller plus loin!

Conseils généraux

  • Ça peut prendre du temps avant de s’habituer à un nouveau système et surtout de trouver des alternatives pour tous les produits. C’est normal! 
  • La plupart des épiceries zéro déchet vendent des contenants et des fournitures de base. Vous pouvez donc vous les procurer directement sur place.
  • Si un item en vrac à l’épicerie demande un code, au lieu de l’écrire sur un papier, prenez le code en photo ou encore inscrivez-le dans une appli de notes sur votre téléphone.

« Kit » de base

 

A post shared by Dans le sac (@dans_le_sac) on

 

Des sacs en filet : Du type qu’on utilise pour laver la lingerie par exemple. Ces derniers existent en tissu, mais aussi en espèce de toile (qui ressemble à celle sur les chaises d’extérieur). Ils sont parfaits pour y mettre des fruits et légumes.

Des sacs en tissu : Pour y mettre tous les produits secs en vrac, ainsi que le pain et autres items similaires.

Des pots Mason : Ce peut être aussi simplement des contenants alimentaires que vous aurez conservés! Plus vous avez de formats différents, mieux c’est.

Des bouteilles : Idéalement en verre, pour les produits liquides.

Un crayon « craie » (ou du papier adhésif style « washi » et un crayon feutre) : pour écrire le poids de vos contenants vides (la tare). Lorsqu’on pèse les aliments, la tare doit être soustraite de la masse totale. Vous pouvez peser le contenant sur votre balance de cuisine ou encore demander à un commis de le faire à l’épicerie la première fois, avant de le remplir.

Des sacs réutilisables : Qui sont devenus le standard dans les dernières années de toute façon...

Où acheter des produits en vrac

De plus en plus d’épiceries « standards » offrent du vrac à nouveau depuis les dernières années : cette manière de faire avait connu son heure de gloire au Québec dans les années 80, avant de tomber dans l’oubli. La manière la plus simple de magasiner ainsi, c’est donc de trouver un supermarché près de chez vous qui offre cette option! S’il y a du vrac, c’est certain que plusieurs des produits de base ci-dessous y seront offerts.

Il existe de plus une grande chaîne canadienne qui se spécialise dans la vente d’aliments et de produits ménagers en vrac, soit Bulk Barn. Il y a de nombreuses succursales au Québec, dans les grands centres mais aussi dans des endroits comme Victoriaville, Rivière-du-Loup, Sherbrooke, St-Georges, Trois-Rivières, St-Jean, etc.

Plusieurs supermarchés naturels, par exemple ceux de la chaîne Tau (6 magasins dans la grande région de Montréal) offrent une bonne sélection de vrac. 

Les marchés publics; le marché Atwater et le marché Jean-Talon, entre autres, proposent chacun une boutique de vrac.

Les épiceries indépendantes zéro déchet poussent aussi comme des champignons au Québec depuis 2 ans et c’est tant mieux! En voici une liste non-exhaustive.

Ce site répertorie des adresses zéro déchet dans presque toutes les régions du Québec (pas uniquement des épiceries).

10 produits pour commencer à faire son épicerie zéro déchet

1. La farine

 

A post shared by Dans le sac (@dans_le_sac) on

 

Si vous cuisinez beaucoup, elle sera moins chère en grosse quantité. Sinon, vous pourrez en acheter seulement un petit peu à la fois, même seulement assez pour épaissir une petite sauce!

2. Le sucre

Le vrac offre habituellement autant d’alternatives que les paquets emballés : blanc, cassonade, miel, sirop d’érable…

3. Le riz (ainsi que le quinoa et les autres grains)

Permet d’acheter de petites quantités à la fois et de varier ce que l’on mange.

4. L’huile

Au lieu de mettre votre bouteille d’huile d’olive au recyclage lorsqu’il n’y en n’a plus, gardez-la, nettoyez-la et remplissez-la à nouveau!

5. Les épices

 

En plus d’être zéro déchet, l’avantage d’acheter les épices en vrac c’est qu'on achète seulement la quantité dont on a vraiment besoin. Et puis c’est vraiment moins cher ainsi. Personne n’aime payer un pot d’épice complet qui sera probablement uniquement utilisé pour une seule recette!

Les tout petits pots en verre (qui contenaient de la purée pour bébé ou une confiture fine par exemple) sont parfaits pour cet usage.

6. Les céréales

Les flocons d’avoine ainsi que plusieurs variétés de céréales, de muesli et de granola sont facilement disponibles en vrac. L’avantage, c’est de pouvoir goûter à un peu tout sans être obligé d’acheter une grosse quantité.

7. Les noix

On le sait, elles sont plutôt chères d’habitude. Les acheter en vrac est donc une option plus économique.

8. Le beurre de noix

 

A post shared by roadtozerowaste (@roadtozerowaste) on

 

En plus d’être moins cher ainsi, le beurre d’arachide et le beurre d’amandes est beaucoup plus frais. Aucune comparaison avec les produits du commerce!

9. Le café et le thé

Parce que ce sont des aliments quotidiens qui n’ont tellement pas besoin d’être (sur)emballés!

10. Les fruits et légumes!

 

A post shared by Marie-Ève Laforte (@marieevel) on

 

Ça peut paraître tellement évident mais en fait ça ne l’est pas (plus) tant que ça… Tellement de fruits et légumes sont emballés aujourd'hui; dans des sacs en plastique (même parfois des bananes?), dans des barquettes en plastique rigide, dans des contenants en styromousse… 

Laisser tomber ces contenants est l’une des meilleures manières de réduire ses déchets dans la cuisine. La plupart des épiceries offrent quand même beaucoup de fruits et légumes zéro déchet : bottes de radis, poivrons, pommes, agrumes, oignon vert, patates douces, rutabagas, carottes, etc.

Mais pour être certain d’avoir le choix et de n’avoir aucun emballage pour les produits plus problématiques (haricots, mélanges de laitues, petits fruits, tomates, etc), rendez-vous plutôt dans les marchés publics et les marchés fermiers!


Vous aimerez aussi:

Zéro déchet : où trouver des produits
de beauté en vrac?
Cycle de vie d'une bouteille
de plastique

 
Des paniers de fruits et légumes moches livrés chez vous !
Zéro déchet : où trouver des produits de beauté en vrac? Écolos? Légumes moches

 

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!