Des idées pour rendre son lunch plus « zéro déchet »

C’est bien beau vouloir réduire son volume de déchets, mais disons que c’est plus facile de le faire à la maison qu'ailleurs. Alors comment procède-t-on quand on veut faire son lunch, que ce soit pour l’école ou le travail?

Il y a différents moyens, que vous n’avez pas tous besoin d’adopter en même temps non plus! L’idée générale est de devenir plus conscient et d’effectuer de petits pas qui finissent pas avoir un plus gros impact. Vous êtes capables!

Sur le plastique

 

Est-ce qu’on peut faire des lunchs (et de manière plus large, adopter un mode de vie) zéro déchet avec des bouteilles d’eau et des contenants (tous deux réutilisables, bien sûr) en plastique? Bien oui! Il n’y a pas de « mauvais » gestes et si ça vous permet d’éliminer les équivalents à usage unique, go for it

D’ailleurs, j’ai été surprise (et pas nécessairement d’une manière négative) de constater que dans les épiceries zéro déchet, les gens sont loin de tous traîner leurs pots en verre français Le Parfait ultra design à 14 $ chaque, tsé! Beaucoup de monde fonctionne avec des contenants en plastique récupérés, par exemple de yogourt ou de margarine. Ça marche pour eux, ça simplifie le tout et c’est fantastique.

Mais considérant qu’à quelques exceptions près, TOUT le plastique jamais manufacturé depuis près de 70 ans existe encore sur la planète, que ce dernier nuit énormément à la faune, qu’il provient du pétrole, qu’il peut libérer différents composés chimiques nuisibles dans la nourriture, etc., on souhaite simplement ici vous donner des alternatives!

Dans un monde idéal, essayez donc de considérer ces dernières, même si c'est à moyen terme lorsque vous avez l’opportunité d’y investir plus de sous. Le verre et le métal, entre autres, sont durables et réutilisables pratiquement à l’infini, sans absorber d’odeurs ou transférer des toxines dans les aliments. C’est en posant ce type de geste qu’à la longue, on pourra faire diminuer la demande globale pour le plastique et amener les grandes entreprises à ajuster leur offre en conséquence.

 

Les boites style Bento

 

A post shared by Less Plastic (@lessplasticuk) on

 

Elles sont en métal, souvent empilables ou avec différents compartiments, donc elles sont parfaites pour les lunchs qui combinent « plein d’affaires »!  Attention par contre, elles fonctionnent seulement pour les aliments qui se mangent froid ou à température ambiante. Mais elles devraient définitivement faire partie de votre arsenal!

 

Les pots Mason

 

A post shared by World Of Jars 👅 (@worldofjars) on

 

Ils sont parfaits pour les salades (la vinaigrette va au fond, avec les aliments moins susceptibles de se faner, tandis que la laitue va sur le dessus) et la soupes (puisqu’ils peuvent aller au micro-ondes une fois leur couvercle enlevé. 

Utilisez-les aussi pour les déjeuners (parfaits au yogourt, gruau préparé à l’avance) et les collations (crudités avec hummus, mélanges de noix, etc.)

Leurs gros avantages : ils existent dans tellement de formats que c’est possible de les adapter presque à l’infini. Ils se réutilisent pendant des années et des années. Ils ne coûtent vraiment pas cher ou peuvent même être « gratuits » si vous les récupérez des produits alimentaires du commerce.

 

Les serviettes de table en tissu

 

Non seulement elles sont réutilisables et écologiques, mais elles sont aussi jolies et donnent l’impression que le repas est un peu plus « spécial ». Le mieux est d’en acheter un assortiment, qu’on peut rapporter à la maison chaque soir sans nécessairement devoir faire de lavage plus souvent.

Vous en avez probablement déjà quelques-unes à la maison, donc c’est seulement une question de prendre l’habitude de la glisser dans la boîte à lunch!

 

Les ustensiles réutilisables

 

A post shared by To-Go Ware (@togoware) on

 

Il en existe différentes sortes et encore une fois, ce n’est pas nécessaire d’acheter quelque chose de spécifique; il est très possible de simplement apporter de la coutellerie de la maison! Toutefois plusieurs personnes préfèrent des options plus légères, compactes et/ou faciles à transporter. 

Quelques idées :  de beaux ustensiles en bois fabriqués au Québec, des ustensiles en bambou, des ustensiles « de voyage » en métal qui se replient, etc. 

 

Les sacs à collation

 

A post shared by Hubert Cormier (@hub_nutrition) on

 

Quelques petites compagnies québécoises en produisent, ils vont soit au lave-vaisselle ou soit à la laveuse-sécheuse (selon le type de textile utilisé) et ils sont tellement plus mignons que les fameux Ziploc! On peut s’en servir pour apporter des noix, des fruits séchés, des craquelins, des crudités, des fruits, des sandwichs, des grignotines, etc.

 

Les bouteilles de style Thermos

 

A post shared by Contigo (@gocontigo) on

Avoir une bouteille d’eau réutilisable, c’est vraiment un « must » pour la boîte à lunch et le mode de vie zéro déchet en général. Mais investir un peu plus dans une bouteille en acier inoxydable « Thermos », c’est encore nettement mieux! 

Parce que celles-ci peuvent conserver l’eau froide pendant DES HEURES, ce qui s’avère particulièrement salutaire avec l’été de canicule qu’on connaît. Depuis plusieurs années, j’ai quelques versions de cette marque et si on met quelques glaces avec de l’eau froide dedans le matin, la glace sera encore là rendu au soir, même si la bouteille est dehors lorsqu’il fait 30 degrés! Magique. Ce n'est pas sorcier : ce sont souvent de petits détails qui font qu'on changent nos habitudes. Et ça peut être aussi simple que d'être capable de boire de l'eau froide (plutôt que tiède) au travail ou à l'école toute la journée au lieu de se tourner vers la machine distributrice!

 

Le furoshiki

 

Voici maintenant une idée probablement plus jolie que pratique pour la vie de tous les jours, mais qui est quand même si intéressante… Le furoshiki, c’est l’art japonais traditionnel d’emballer des choses avec du tissu, datant du 8e siècle. Ça ne s’applique pas seulement à la nourriture d’ailleurs, mais c’est souvent utilisé de cette manière!

Un lunch zéro déchet furoshiki en gros, ça veut dire rassembler différents éléments (disons une boîte bento, une bouteille contenant de l’eau ou un autre breuvage, des ustensiles et un fruit) puis de les emballer dans un morceau de tissu noué. Le tissu, qui peut être un grand linge à vaisselle par exemple, servira lors du repas à la fois de napperon et de serviette de table.

Vous souvenez-vous des baluchons de l’ancien temps? Ça rejoint un peu cet esprit dans le fond, mais en ajoutant le côté esthétique si fondamental aux Japonais. Vous ferez certainement sensation en apportant ceci au travail, mais malheureusement, il faut également dire que ce type d’emballage ne comporte pas tous les avantages d’un sac à lunch moderne, par exemple contenir des packs de glace, isoler le contenu, résister aux fuites et aux taches, ou encore protéger des chocs avec d’autres éléments (dans un sac à dos ou un frigo de bureau alors que les lunchs de tous et chacun s’empilent les uns par-dessus les autres…)


Vous aimerez aussi:

10 changements qui ne coûtent presque rien pour produire moins de déchets dans la cuisine       Les 38 meilleurs trucs pour transiter vers le zéro déchet
 
Vrac sur Roues : l'épicerie en ligne zéro déchet et zéro carburant!
Épicerie Vrac sur Roues zéro déchet

 

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!

  • Tarte aux fruits d'automne, ricotta, miel et noix

    Temps: 1 h 10 min. Portions: 6
    feuilles de pâte phyllo, miel, huile végétale neutre, pomme, fraises, miel, sel et poivre, fromage ricotta, noix de grenoble, miel
  • Strudel aux pommes

    Temps: 1 h 45 min. Portions: 4-8
    pâte feuilletée maison ou du commerce, pomme de taille moyenne, sucre granulé, cassonade, fécule de maïs, oeuf battu, sucre à confiserie ou granulé