15 trucs pour économiser plus à l’épicerie


Faire l’épicerie coûte tellement cher qu’on apprécie tous les trucs qui peuvent nous faire économiser quelques dollars. Bien sûr, il n’y a pas de formule magique; il faut surveiller les spéciaux, acheter seulement ce dont nous avons besoin et essayer les marques maison lorsque c’est possible, mais voici 15 trucs qui vous aideront certainement à faire descendre votre prochaine facture.

 

Une photo publiée par Nathan S. (@nates_pictures) le


1. Faites attention aux spéciaux du genre «5 pour 10$»

Les magasins utilisent souvent ce type de promotion pour écouler de l’inventaire, alors il faut vérifier. Les produits vont-ils expirer bientôt? Est-ce vraiment avantageux (souvent le prix d’origine des items ressemble à quelques sous près au prix en solde)? Et surtout : avez-vous besoin d’en prendre 5? Lisez bien les affiches! Vous pouvez presque toujours bénéficier de la promotion même en prenant un seul article! Vous allez retrouver un texte de ce genre sur la tablette : «5 pour 10$, ou 1 pour 2$ (écrit en petit)». Soyez vigilant!

2. Vérifiez et comparez le coût par 100g

 Comparer le prix des produits par 100g 2 pots de beurre d'arachide

Crédit photo: arcticgardens.ca

Sur presque toutes les étiquettes des produits sur les tablettes, vous trouverez dans un coin, écrit en petit, le coût de l’item par 100g (ou toute autre unité de mesure pertinente). Ça s’appelle «l’affichage du prix par unité de mesure». C’est un outil ultra pratique pour comparer les différentes marques, peu importe le format, sans se casser la tête. Pas besoin de sortir votre cellulaire pour comparer les produits!

3. Visitez moins d’allées pour diminuer vos achats non planifiés

 

Une photo publiée par @ddennyrd le


Plus vous faites d’allées, plus vous risquez de remplir votre panier de choses que vous ne vouliez pas vraiment acheter. Les consommateurs qui visitent moins d’allées passent à la caisse avec seulement 50% d’achats non planifiés vs 68% pour ceux qui visitent toutes les allées, selon une étude du Marketing Science Institute. On évite les décisions impulsives!

4. Évitez de toute façon les allées de produits transformés et des produits «autres»

Les biscuits, barres tendres, gâteaux déjà faits coûtent tellement plus cher que les versions maison! En évitant spécifiquement ces allées, on évite la tentation et on économise. Aussi, comme les épiceries tendant à ressembler de plus en plus à des supermarchés, on se teint loin des rayons des vêtements, des produits pour la maison et le jardin, etc. Avez-vous vraiment besoin d’acheter une paire de sandales avec votre poulet? Ces items font grimper rapidement la facture!

5. Faites attention aux produits complémentaires


Comme n’importe quel magasin, les épiceries sont réfléchies par des pros du marketing. Vous êtes là pour dépenser de l’argent. Les étalages sont conçus de façon à vous créer des besoins. Pourquoi y a-t-il des croûtes à tarte à côté des pommes? Du riz à sushi et des produits asiatiques à côté des poissons? Ces produits complémentaires sont placés stratégiquement à côté des aliments dans le but de vous faire acheter davantage, bien sûr, mais aussi de vous faire acheter la version la plus chère du produit.

Vous aviez prévu faire des sushis de toute façon, alors pourquoi ne pas prendre le riz à côté des poissons? Parce que si vous faites quelques pas de plus, vous trouverez d’autres marques beaucoup moins chères dans les allées.

6. Attention au bout des allées


Les produits qui s’y trouvent donnent l’impression d’être en spécial. C’est parfois le cas. Parfois non. Si vous avez besoin de cet item, prenez le temps de le comparer avec d’autres marques dans l’allée pour voir si vous êtes vraiment gagnant.

7. N’achetez rien proche des caisses


Vous êtes en file, c’est long, vous avez faim, le bébé pleure, les magazines ont l’air intéressants. Le chocolat a l’air délicieux. Vous reste-t-il de la gomme à la maison? Une bouteille d’eau froide, bonne idée! On se calme! Tout est pensé pour vous tenter à la caisse. N’achetez rien dans ce secteur. Vous n’en avez certainement pas vraiment besoin.

8. Utilisez l’application gratuite Flipp

Application Flipp pour économiser à l'épicerie

Crédit photo: itunes.apple.com

Pas le temps de fouiller les circulaires? Parfait! Tournez-vous vers une application comme Flipp, qui vous permet de rechercher le prix d'un aliment dans des dizaines de circulaires et de voir les coupons pour ces articles. C’est si facile de comparer les prix de cette façon! Vous pouvez ensuite imprimer les coupons qui vous intéressent à partir de votre téléphone.

9. N'achetez pas ce qui se trouve au niveau des yeux

Je le répète : épicerie = terrain de jeu marketing. Les produits les plus colorés, les plus tape-à-l’œil, les plus chers seront sur les tablettes à la hauteur de vos yeux. Les produits «pour enfants» (céréales sucrées, biscuits en forme d’animaux, etc.), sont à la hauteur des yeux des enfants. N’ayez pas peur de vous pencher ou de regarder plus haut. Les meilleurs prix s’y cachent!

10. Méfiez-vous des produits de pharmacie à l’épicerie

Comparaison du prix des brosses à dents IGA vs Walmart

Crédit photo: iga.net et walmart.ca

Il y a plus souvent des spéciaux pour les brosses à dents, médicaments, produits nettoyants dans les pharmacies que les épiceries… et les produits y sont de toute façon moins chers de façon générale.

Par exemple, la brosse à dents Colgate 360 degrés se vend 5,49$ chez IGA… Et 4,48$ chez Walmart.

11. Achetez les produits les moins transformés par un humain


Les fruits coupés, les salades lavées, les plats cuisinés, les aliments préemballés, etc., sont ultra dispendieux comparés à ceux qui n’ont pas été transformés. Gardez en tête que chaque opération manuelle coûte des sous… et c’est vous qui payez!

12. Parlez aux gens de la boucherie pour obtenir des plus petits paquets


J’aurais aimé savoir ceci lorsque j’habitais seule dans mon premier appartement! Si vous tombez sur un paquet de viande qui vous intéresse, mais qui est trop gros pour vos besoins (et surtout votre budget), demandez à la personne derrière le comptoir de la boucherie de vous le séparer en deux! Ou en 3! Il vous fera un paquet adapté à vos besoins, qui sera vraiment moins cher!

13. Prenez une photo de votre frigo avant de partir

Je ne fais jamais de liste; je préfère planifier mes repas en fonction de la viande, des fruits et des légumes qui sont en spécial pendant la semaine. Donc pour éviter d’acheter des choses en double (et donc de les gaspiller et de dépenser de l’argent pour rien), je prends une photo de mon frigo et de mon garde-manger avec un cellulaire avant de partir. Je sais donc ce que j’ai à la maison pendant que je fais mes courses!

14. Utilisez un petit panier


Plus vous en prenez un gros, plus vous cherchez à le remplir. En effet, une étude a démontré qu’en doublant la grosseur du panier d’épicerie d’une personne, celle-ci dépensait 40% de plus que normalement. N’hésitez pas à prendre des plus petits paniers; la taille moyenne de ceux-ci a de toute façon augmenté au fil des ans dans les épiceries!

15. Faites une dernière vérification du panier avant de passer à la caisse

Regardez bien votre panier avant d’aller vous mettre en fil. Demandez-vous si vous allez vraiment manger ces 5 paquets de fromage. Si votre dentifrice à 4$ est vraiment une bonne affaire. Si votre sac de croustilles est vraiment nécessaire.

On ressent souvent trop de pression rendu dans la file d’attente pour décider de ne pas acheter certains produits de notre panier, alors mieux vaut prendre quelques secondes avant de se diriger vers les caisses pour bien en évaluer le contenu. N’oubliez pas que vous avez toujours le droit de remettre des choses à la caissière si vous ne voulez pas les prendre. Personne ne juge!


Découvrez aussi nos trucs pour bien manger sans y laisser sa paye:

Fille qui tient un sac d'épicerie avec des légumes, des oeufs et du pain


Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!

  • Salade de cantaloup et amandes aux herbes fraîches

    prosciutto, amandes effilées, Entre ½ et 1 piment jalapeño, épépiné et coupés en petits dés, bébés épinards, cantaloup bien mûr, fraises, menthe fraîche, basilic frais, fromage parmesan, huile d’amandes, vinaigre balsamique, zeste d’orange, sucre, miel, sel
  • Sucettes glacées aux amandes

    Portions: 4
    amandes hachées, boisson d’amandes non sucrée ou à la vanille, crème de noix de coco sucrée, sirop de chocolat, noix de coco râpée