5 choses que tu peux manger même quand tu es intolérant au lactose

De nombreuses personnes présentent une certaine intolérance au lactose, mais ça ne veut absolument pas dire qu’elles ne peuvent plus manger ou boire de produits laitiers! En effet, il existe à la fois des aliments qui n’en contiennent pas ou peu ainsi que de divers trucs pour gérer celle-ci.

À noter que pour les gens qui n’ont pas d’intolérance au lactose, les produits sans lactose ne font pas de différence.

Les produits laitiers qui conviennent habituellement même quand tu es intolérant au lactose

1. Le fromage


Certains fromages contiennent naturellement très peu de lactose. C’est parce que le fromage est fabriqué par fermentation du lait, un processus qui « digère » une partie du lactose pour toi!

Les fromages à pâte ferme contiennent un peu de lactose, mais à un niveau habituellement assez bien toléré. Le cheddar, le fromage suisse et la mozzarella entrent dans cette catégorie, tout comme les fromages à pâte molle tels que le Brie et le Camembert.

Les fromages vieillis, comme le parmesan et l’emmenthal ne contiennent quant à eux pratiquement pas de lactose, parce que le processus de vieillissement élimine presque toutes les traces de celui-ci.

2. Le yogourt


Comme le yogourt est également un aliment fermenté, le même phénomène que pour les fromages se produit : la teneur en lactose que possédait le lait au départ est beaucoup réduite une fois le produit prêt à consommer. C’est particulièrement vrai avec le yogourt qui contient des cultures bactériennes (comme des probiotiques) et avec le yogourt grec. Pour obtenir la texture plus épaisse caractéristique de ce type de yogourt, la majorité du lactosérum ou petit lait (la partie du lait qui contient les protéines et le lactose) doit en effet être éliminée le plus possible.

Des fabricants offrent également une gamme de yogourt sans lactose. Ce fait est indiqué sur l’emballage.

3. Le kéfir

 

Une photo publiée par Yorlife UK (@yorlifekefir) le


Le kéfir est un lait fermenté souvent aromatisé, qui s’apparente aux yogourts à boire. Les bonnes bactéries qu’il contient aident à la digestion du lactose. De plus, le kéfir contient naturellement jusqu’à 80% moins de lactose que le lait régulier. Des études sont également prometteuses sur la capacité des gens intolérants au lactose à bien tolérer le kéfir.  Bon à savoir!

4. Le beurre

Le beurre est généralement très bien toléré même en cas d’intolérance au lactose, d’abord parce qu’on n’en mange habituellement pas d’énormes quantités, évidemment! Mais aussi parce que comme il contient presque uniquement du gras, seule des traces de lactose demeurent.

Le beurre clarifié (ou ghee) ne contient quant à lui aucun lactose.

Les stratégies à adopter pour intégrer quand même les produits laitiers dans ta vie

1. Essayer de plus petites portions

L’intolérance au lactose n’est habituellement pas une question de « tout ou rien ». Tout est souvent dans la dose : un peu de lactose sera toléré, mais ton organisme réagit à partir d’une certaine quantité. Tu peux donc commencer par essayer de boire un peu de lait ou de manger seulement un peu de fromage frais par exemple, puis augmenter à mesure afin de trouver « ta bonne dose ».

2. Consommer des produits laitiers avec autre chose


Au lieu de boire un verre de lait tout seul, c’est souvent préférable de le boire avec un repas ou à tout le moins une collation… Lorsqu’ils sont consommés avec d’autres aliments, les produits laitiers sont digérés plus lentement, ce qui donne un coup de pouce à ton organisme en envoyant une moins grande charge de lactose à la fois dans l’intestin. Ceci pourrait par exemple te permettre d’ajouter un peu de fromage à un plat pour augmenter la teneur en protéines et donc la valeur nutritive !

3. Essayer les produits sans lactose

Il existe non seulement du lait sans lactose sur le marché, mais celui-ci est disponible dans toutes les épiceries ou presque! D’autres produits laitiers sont également disponibles en version sans lactose : fromage, yogourt, lait au chocolat, crème à café, crème à fouetter… Pourquoi se priver?

Sais-tu comment on produit du lait sans lactose d’ailleurs? C’est un procédé très simple : on lui ajoute une enzyme qui va transformer le lactose en sucres plus faciles à digérer. Ce processus complètement naturel prend entre 6 et 24 heures et permet au lait de conserver toute sa valeur nutritive.

4. Prendre de l’enzyme lactase

 

Une photo publiée par Sintija (@xsintija) le


Cette même enzyme est également disponible sous forme liquide ou en comprimés, qu’on peut acheter à la pharmacie sans ordonnance. Pris en début de repas, avec les premières bouchées ou gorgées du produit laitier en question, l’enzyme permettra à l’organisme de tolérer l’aliment sans problème. À avoir toujours avec soi, pour ces fois où les options sans lactose ne sont pas disponibles!


Découvrez pourquoi utiliser du beurre congelé est si pratique:

 


Sources: Savoir Laitier, Best Health Mag, Web MD, Prevention

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!

  • «Frites» d'avocat au four

    Temps: 30 min. Portions: 2-4
    avocats, farine, oeufs, chapelure Panko, sel, piment de Cayenne, Enduit de cuisson en vaporisateur, Jus d'une demi-lime
  • Gâteau au fromage avec garniture de pommes, caramel et «crumble»

    Temps: 5 h 45 min.
    chapelure Graham, beurre non salé fondu, sucre granulé, paquets de 250 g de fromage à la crème mou, farine, sucre granulé, oeufs, crème sure, grosses pommes, cassonade, beurre non salé, cassonade, avoine, farine, beurre non salé fondu