Aliments à consommer pour garder la forme cet hiver


Sans vous promettre que bien manger va vous éviter d’attraper la grippe cet hiver, il reste qu’une alimentation riche en produits frais et en vitamines va au moins vous faire sentir vraiment mieux en général, malgré le froid et la grisaille.

Et puis, si votre système immunitaire est renforcé, vous pourrez au moins mieux combattre les maudits virus et prendre moins de journées maladies! Ça vaut la peine d’essayer, d’autant plus qu’il n’y a aucun désavantage à le faire!

Voici 5 stratégies à adopter cet hiver.

via GIPHY

Prendre de la vitamine D

 

A photo posted by Monica (@monicabhambhani) on

 

De plus en plus d’études cliniques (un exemple) montrent un lien très clair entre une déficience en vitamine D et l’impossibilité pour notre corps d’activer ses défenses immunitaires contre les virus. Or, en hiver, environ 40 % des Canadiens[1] n’en ont pas un niveau suffisant, puisqu’il y a moins de lumière et qu’on passe moins de temps dehors. 

Il y a peu d’aliments qui contiennent naturellement de la vitamine D, mais parmi ceux-ci on retrouve : les champignons portobello, les poissons gras comme le saumon, le thon, le maquereau et les sardines, ainsi que les jaunes d’œufs. La principale source alimentaire des gens est par contre les produits laitiers. Le lait ne contient pas naturellement de vitamine D, mais est enrichi avec cette vitamine. C’est aussi le cas de certains laits végétaux.

Compte Instagram de @ful.filled

Les autorités en santé recommandent de prendre un supplément de vitamine D durant les mois d’hiver. Comme ça, on est certains de ne pas en manquer! À considérer.


Vous aimerez aussi:
7 façons de rendre vos desserts préférés plus santé​
1 portion de fruits ou de légumes ça ressemble à quoi?​
7 trucs pour vous aider à bien manger sans y passer toute votre paye


Manger un arc-en-ciel

 

A photo posted by Marie-Ève Laforte (@marieevel) on

 

C’est une manière de parler là! Et au risque d’en décevoir certains, ça ne veut pas vraiment dire des Skittles.

via GIPHY

Tout ce que ça signifie, c’est de consommer le plus possible de fruits et de légumes de toutes les couleurs! C’est le meilleur moyen d’obtenir plein de vitamines et d’antioxydants. Et contrairement à la croyance populaire, ce n’est pas juste la vitamine C qui est importante pour optimiser notre système immunitaire! Les vitamines A et E jouent aussi un rôle. Et c’est nettement, nettement mieux d’absorber les vitamines par la nourriture qu’avec une pilule!

En plus, c’est tellement motivant de manger des aliments aussi frais et appétissants, vous ne trouvez pas?

Ne pas lésiner sur les condiments

 

A photo posted by Lana Blair (@railroadandholly) on

 

Certains aliments parmi les plus efficaces pour lutter contre les virus ne sont pas ceux qui volent habituellement la vedette dans nos assiettes… mais ceux qui sont d’habitude utilisés en arrière-plan, avec parcimonie.

Entre autres, l’ail, le gingembre et le curcuma comptent parmi les armes les plus redoutables pour stimuler son système immunitaire ET combattre les bactéries et les virus.

Alors soyez FOUS : ajouter des tonnes de ces aliments dans tous vos plats! En plus, ils apportent énormément de saveur!

Boire suffisamment

 

Bien oui, ça peut paraître surprenant, mais boire beaucoup, c’est un des meilleurs moyens d’éviter de tomber malade. Pourquoi? Parce que bien s’hydrater permet à la muqueuse du nez de ne pas trop s’assécher (ce qui peut facilement arriver l’hiver avec le chauffage électrique). Celle-ci reste notre première ligne de défense contre les infections[2]!  Et plus généralement, être hydraté permet au corps de fonctionner de manière optimale.

Attention par contre: on devrait surtout boire de l’eau! Les boissons très caféinées ont plutôt l’effet de nous déshydrater. Mais on pourrait aussi privilégier les tisanes (ajoutez simplement un peu de gingembre frais et de citron à de l’eau chaude si vous n’en n’avez pas!) ainsi que le thé vert (il contient énormément d’antioxydants) et pourquoi pas, le kombucha (qui est fait à base de thé et contient de plus des probiotiques).

Limiter les aliments inflammatoires

via GIPHY

Oui bon, on le sait que c’est platte d’avoir l’impression qu’il y a des « aliments interdits » dans une diète… et ce n’est pas ça le but! Simplement ça peut valoir la peine de devenir conscient de nos choix alimentaires et de s’assurer que nos journées ne contiennent pas QUE des aliments parmi ceux-ci, tsé!

Vous connaissez sûrement déjà ces aliments : le sucre, la friture, les glucides vides (style pain blanc), l’alcool… En plus, ils ont d’autres effets indésirables : calories vides, mauvais sommeil, difficulté à réguler notre taux de sucre sanguin
 


[2] Source : Daily Mail

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!