8 aliments qu’on ne doit jamais consommer après leur date de péremption

 

Les dates de péremption des aliments, c’est parfois une question de marketing et on n’a pas toujours besoin de s’y fier. Oui, oui c’est vrai! Plusieurs aliments sont encore parfaitement bons et tout à fait comestibles même après leur date, comme le yogourt ou les aliments secs. Les connaître permet ainsi d’éviter beaucoup de gaspillage inutile.

 

Toutefois, la clé de la dernière phrase, c’est le mot « plusieurs »; comme dans pas tous. Il y a certains aliments qu’il ne faut JAMAIS consommer après leur date de péremption, parce qu’ils se gâtent complètement et peuvent même devenir carrément dangereux pour la santé. En voici une liste non exhaustive.

via GIPHY

1. Les jus non-pasteurisés

 

A photo posted by Danica Slattery (@danicaslattery) on

 

On aime beaucoup les jus frais, qu’ils soient verts ou pas… Même si on ne croit pas trop en leur « pouvoir détox », il reste qu’ils sont pleins de santé!

Mais il ne faut jamais s’aviser de les boire après leur date de péremption. Ces jus sont faits pour être consommés en quelques jours après leur fabrication (souvent 2 ou 3, maximum 5), pas plus! Puisqu’ils ne sont pas pasteurisés, ils sont beaucoup plus susceptibles d’être contaminés par des bactéries ou des levures.


Vous aimerez aussi:
10 ingrédients qu’on ne comprend pas, mais qui ne sont pas dangereux!
«Dirty dozen 2016» : les 12 aliments contenant le plus de pesticides
10 aliments qui ne sont pas aussi bons pour la santé qu'on pense


2. Les charcuteries

 

A photo posted by Jules (@julesfood) on

 

Il s’agit d’un des aliments les plus susceptibles d’être contaminés : jambon cuit, saucisses à hot-dog, etc. Si on les fait trancher directement, ces viandes transformées ne durent pas plus que quelques jours. Celles qui proviennent d’un paquet scellé ont une durée de vie un peu plus longue, mais qui est uniquement valide tant que l'emballage est intact. Une fois ouvert, il faut prévoir de finir le paquet en quelques jours (5 tout au plus). On ne prend pas de chance avec ces aliments, qui peuvent transmettre la dangereuse bactérie Listeria.

Pour ce type d’aliments plus que tout autre, on se fie à la texture et à l’odeur plus qu’à une date : si la viande sent mauvais et devient gluante, on la jette au plus vite! Ceci peut très bien se produire avant la date de péremption officielle, d’ailleurs.

3. Les fromages à pâte molle

 

C’est un peu compliqué dans le cas du fromage, parce qu’il n’y a pas une seule règle qui prévaut. C’est tout à fait correct d’enlever la moisissure sur un morceau de fromage à pâte ferme (comme du cheddar) et de le manger quand même. Mais À NE PAS FAIRE avec un fromage à pâte molle! Ceux-ci peuvent contenir la bactérie Listeria, surtout s’ils sont au lait cru. Pour ces produits, on respecte la date, ou encore mieux, on s’assure de le manger en une semaine ou moins.

4. Les pousses

 

La luzerne, les fèves germées et autres pousses du genre sont produites dans des conditions tièdes et humides que les bactéries comme le E. Coli adorent. Pas question donc de dépasser la date. On les rince bien et on n’oublie pas que celles-ci sont déconseillées pour les personnes dont le système immunitaire est compromis.

5. Les petits fruits

 

On aime tellement les fraises, framboises et bleuets frais, alors des fois en été on peut être tenté d’en acheter en grande quantité! Mais le problème c’est que ces petits fruits ne durent vraiment pas longtemps, et on n’arrive pas toujours à les manger en 1 journée ou 2.

Ces baies sont souvent contaminées avec un parasite appelé cyclospora, qui peut nous rendre malades. Il est donc hyper important de bien les laver avant de les manger, et de ne pas les consommer dès qu’elles commencent à développer un peu de moisissure. Il vaut mieux en acheter de petites quantités à la fois, et congeler rapidement tout ce qu’on ne pourra pas consommer d’ici le lendemain.

6. La laitue et autres verdures préparées

 

Elles peuvent être contaminées à l’E. Coli, même si elles sont lavées en usine, parce qu’elles sont manipulées très fréquemment. Le risque s’applique uniquement pour les laitues préparées, c’est-à-dire celles qui sont vendues en sac ou en barquette de plastique (pas la laitue vendue en pomme entière). On ne les consomme pas passé la date, ou quand elles deviennent un peu gluantes (peu importe laquelle des deux conditions se produit en premier).

7. La viande

 

Un bon pourcentage de la viande fraiche vendue sur les tablettes est contaminée par l’E. Coli. Le risque le plus grand est avec la viande hachée, qui provient habituellement de nombreux animaux différents et est plus manipulée que les autres coupes. On fait donc toujours cuire la viande à une température adéquate pour détruire complètement les bactéries et on s’assure de la manger avant la date. Voici quelques précautions à prendre pour le tartare.

8. Les fruits de mer

 

A photo posted by Qhiqhio Dauli (@qhiqhio) on

 

Les crevettes et les coquillages comme les huitres sont particulièrement susceptibles de vous rendre malades s'ils deviennent contaminés. On respecte la chaine de froid en tout temps (pas de couronne de crevette qui traine dehors au gros soleil pendant des heures lors d’un party) et on ne les mange jamais une fois leur date de péremption passée.


Apprenez comment décortiquer vos fruits de mer:

Décortiquer crustacés

Crédit photo: ThinkStock


Commentaires

Sur le même sujet