6 conseils pour prendre de belles photos de bouffe

Dans les dernières années, Instagram et Pinterest ont tout changé… Et on est de plus en plus nombreuses à vouloir prendre de belles photos de ce qu’on mange pour les partager sur les réseaux sociaux. Malheureusement, ce n’est pas toujours si facile que ça et les résultats n’ont pas toujours l’air très appétissants, disons. Voici quelques manières d’améliorer sa technique.

1. Utiliser la lumière naturelle

Couscous avocat et crevettes

Crédit photo: Marie-Ève Laforte

J'ai pris cette photo chez moi, sur le rebord d'une grande fenêtre. C'était le printemps, juste avant le souper, durant cette heure qui est encore ensoleillée, mais sans lumière trop forte non plus...

 

Si c'est possible, c’est toujours mieux de prendre des photos éclairées par la lumière naturelle. Une photo prise directement sous un éclairage de plafond aura toujours l’air plus jaune et trop intense. Le flash provenant d’une caméra ou d’un téléphone est aussi définitivement à éviter! Sa lumière est toujours peu flatteuse et a pour effet d'aplatir l'image. Les photos les plus réussies sont tout simplement prises près d’une fenêtre, à une heure du jour où la lumière est belle. Oui, c’est plus facile à dire qu’à faire, c’est vrai.

 

2. Ajouter des accessoires

Tarte aux tomates

Crédit photo: Marie-Ève Laforte

J'aime bien cet exemple, qui montre la nourriture dans le contexte o ù elle sera bientôt dégustée, mais simplement en même temps. Je me suis servie de ma nappe colorée pour créer un contraste.

 

Même si l’assiette reste bien sûr au cœur de la photo, disposer quelques éléments choisis autour rend souvent la composition de l'image plus intéressante. Ça peut être une serviette de table ou des ustensiles, mais ça peut être aussi quelques ingrédients contenus dans la recette, ou encore quelques condiments dont on a besoin pour manger le plat. Par exemple, un contenant de sauce soya à côté d’une assiette de sushis. Attention! Il ne faut pas en mettre trop non plus.

 

3. Ne pas oublier la garniture

Pâtes aux champignons

Crédit photo: Marie-Ève Laforte

Toutes seules, ces pâtes aux champignons auraient été très banales... Mais j'ai ajouté juste un peu de persil et bang!

 

Les plats les plus ordinaires peuvent soudainement avoir l’air irrésistibles avec l’aide d’une simple garniture… Les fines herbes sont parfaites pour ça (persil, coriandre fraîche, branches de thym ou de romarin), mais on peut aussi ajouter des quartiers de citron, un peu de crème ou de sauce piquante, une épice colorée comme du paprika, etc. La garniture apporte vraiment un contraste, une texture et un attrait visuel qu’on ne soupçonne pas toujours!

 

4. Jouer avec l’angle

Muffins canneberges et amandes

Crédit photo: Marie-Ève Laforte

Un muffin c'est bien... Mais plein de muffins ensemble, c'est encore mieux sur une photo!

 

Certains plats ressortent mieux selon un certain angle. C’est bien de faire quelques essais jusqu’à en arriver à un résultat intéressant : assiette prise de haut, assiette prise de côté, gros plan où on ne voit qu’une partie de l’assiette… Parfois, la photo est meilleure quand on met l'accent sur un seul détail. Parfois, la beauté est plutôt dans la répétition : les pâtisseries, entre autres choses, ressortent mieux en groupe.

 

5. Savoir quoi prendre en photo

Barres citron-coco

Crédit photo: Marie-Ève Laforte

Bien franchement, ces barres énergétiques étaient un peu «plates» à photographier. Elles sont beigeet n'avaient pas vraiment d'attrait visuel lorsqu'elles étaient posées à plat dans l'assiette. Alors j'ai eu l'idée de les empiler, pour parvenir à faire une photo plus intéressante!

 

Il y a certains plats qui ne paraîtront jamais bien en photo, il vaut mieux faire son deuil. La bouffe brune et beige (sauce, panure, frites, gruau, viande hachée, etc.) en est un bon exemple. C’est la même chose pour les potages un peu indescriptibles et de couleur terne… Ce sera toujours plus difficile de bien les faire ressortir. Il y a bien sûr des moyens, par exemple en ajoutant un « punch » de couleur avec les garnitures et les accompagnements et en jouant avec les contrastes. Mais règle générale, c’est peut-être mieux de se concentrer sur les aliments «photogéniques».

 

6. Faire attention aux détails

Soupe dhal

Crédit photo: Marie-Ève Laforte

Même si j'aime bien cette photo quand même, je n'ai pas respecté mon propre conseil... J'aurais dû mieux nettoyer le rebord avec un essuie-tout et choisir un bol qui n'était pas ébréché. Lorsque je regarde la photo, je ne vois que ça!

 

Les détails font toute la différence! Il faut s’assurer que les bords de l’assiette (de la tasse, du bol) sont bien propres, et qu’il n’y a pas de coulisses. Attention aussi aux graines de nourriture, à moins bien sûr que ce soit un effet voulu! Très important également : vérifier que les aliments dans l’assiette, autour, et en garniture sont beaux et non abimés. Prendre le temps de les présenter sous leur meilleur « profil » en vaut la peine. Parce c’est garanti, toutes ces petites choses qui ne paraissent pas tant que ça à l’œil nu voleront malheureusement la vedette sur une photo!

Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!

  • Salade de chou asiatique

    Temps: 20 min. Portions: 4-6
    2-3 tasses de chou vert, 2-3 tasses de chou rouge, carotte, concombre libanais, poivron rouge, edamames, oignons verts, arachides, huile neutre, huile de sésame, vinaigre de riz, sauce soya, poudre d'ail, poudre de beurre d'arachide, Sriracha ou sambal oelek
  • Tarte tatin aux pêches

    Temps: 50 min. Portions: 6
    de farine tout usage non blanchie, beurre, eau, grosses pêches, sirop d’érable, beurre