Où conserver les fruits et légumes pour un maximum de fraîcheur?

Quels fruits et légumes doit-on conserver à température ambiante versus au frigo, et quels sont les meilleurs trucs pour les garder frais le plus longtemps possible?

Voici un petit guide!

 

A post shared by Marie-Ève Laforte (@marieevel) on

 

Quelques conseils généraux

 

A post shared by Marie-Ève Laforte (@marieevel) on

 

  1. La plupart des fruits et légumes ne devraient pas être lavés longtemps avant d’être consommés. Il y a évidemment quelques exceptions : par exemple, si vous voulez préparez des crudités ou des fruits déjà coupés pour avoir de bonnes collations en tout temps! Lavez-les bien par contre avant de les arranger et de les manger!
  2. On peut par contre laver les légumes qui sont recouverts de sable ou de terre par exemple, les laitues ou les poireaux. Dans ce cas, assurez-vous de bien les essorer puis de les emballer dans des papiers essuie-tout (ou des linges à vaisselle propres) avant de les garder dans le frigo, pour bien absorber l’humidité.
  3. Ce qu’on conserve dans le frigo (par exemple des pommes ou des citrons dans un sac ou encore des haricots dans une barquette) peut habituellement demeurer dans son emballage (les quelques exceptions sont détaillées ici-bas). Ce qui reste sur le comptoir (pour mûrissement « normal ») devrait par contre être à l’air libre.
  4. Un truc général pour faire mûrir les fruits plus vite, par exemple les avocats, les bananes, les pêches, les poires, les mangues, etc. : les placer sur le comptoir dans un sac de papier fermé. Vérifier le sac au moins une fois par jour pour ne pas les laisser trop aller! Pourquoi un sac de papier? Il emmagasine l’éthylène, le gaz émis par les fruits et légumes qui leur permet d’arriver à maturité, mais permet également au fruit de « respirer ». Ce n’est pas le cas d’un sac en plastique, qui ne fait qu’accélérer le pourrissement.

Vous aimerez aussi:
25 trucs culinaires maison qui révolutionneront votre quotidien​
8 trucs efficaces pour organiser votre cuisine et optimiser votre rangement
Mieux comprendre son frigo pour conserver ses aliments plus longtemps


Et une liste à garder en référence!

 

A post shared by Sarah (@dasknusperstuebchen) on

 

Abricots : Sur le comptoir si on veut les faire mûrir. Au frigo jusqu’à 5 jours par la suite.

Ail : À température ambiante, mais pas exposé à la lumière, par exemple dans un tiroir ou le garde-manger, quelques mois. Ne pas mettre avec les pommes de terre; les oignons/l’ail et les patates vont se nuire et accélérer le pourrissement l’un de l’autre.

Ananas : Sur le comptoir pour mûrir, soit jusqu’à environ 1 semaine, puis au frigo une fois coupé, jusqu’à 4-5 jours.

Asperges : Au frigo, 3-4 jours. Ensuite, leur pointe peut commencer à pourrir pendant que leur tige s’assèchera (drôle, mais vrai). On peut aussi les faire tenir debout dans un verre d’eau au frigo.

Aubergine : Sur le comptoir, jusqu’à 5 jours.

Avocats : Sur le comptoir! On peut conserver un reste au frigo pendant 1 journée. Le dessus sera bruni, mais si on enlève une mince couche à l’aide d’un couteau le reste sera parfait.

Bananes : Sur le comptoir, jamais dans un sac en plastique (elles sont parfois vendues comme ça ). Si elles deviennent trop mûres, elles peuvent être congelées entières (et être utilisées dans des smoothies, des muffins ou du pain).

Bette à carde :  Au frigo, quelques jours, préférablement emballé dans un linge à vaisselle.

 

 

A post shared by Marie-Ève Laforte (@marieevel) on

 

Betteraves : Au frigo, pendant plusieurs semaines.

Bok Choy : Au frigo, jusqu’à 1 semaine.

Brocoli : Au frigo, 1 à 2 semaines.

Cantaloup : Entier, sur le comptoir. Une fois coupé, quelques jours au frigo (un peu plus longtemps si on retire la pelure sur les morceaux; cette partie pourrit plus vite).

Carottes : Au frigo, plusieurs semaines.

Céleri : Au frigo, jusqu’à 2 semaines. Il se conserve souvent mieux dans un contenant hermétique (style Tupperware), emballé dans quelques papiers essuie-tout ou un linge.

Cerises Au frigo, quelques jours. Pour ces fruits, c’est mieux de les retirer du sac de plastique et de les placer dans un bol.

 

 

A post shared by Marie-Ève Laforte (@marieevel) on

 

Champignons : Au frigo, jusqu’à une dizaine de jours. Ils se conserveront plus longtemps dans un sac en papier.

Chou : Au frigo, plusieurs semaines. Un peu moins pour les variétés plus tendres, par exemple le chou Napa.

Chou de Bruxelles : Au frigo, jusqu’à 2 semaines.

Chou-fleur Au frigo, jusqu’à 2 semaines.

Citrons : Au frigo, jusqu’à 3 semaines.

Clémentines : Au frigo, 1 à 2 semaines.

Concombres : Au frigo, jusqu’à 1 semaine. Peut souvent se conserver un peu plus longtemps lorsqu’emballé dans un linge à vaisselle.

Courge : Entière, sur le comptoir jusqu’à 3 mois. Une fois coupée, au frigo pendant 1 semaine.

Courgettes : Au frigo, environ 1 semaine.

Épinards : Au frigo, jusqu’à 1 semaine. Toujours se fier à la date de péremption.

Fenouil : Au frigo, environ 1 semaine.

Fines herbes : Au frigo, entre 3 jours pour les plus délicates (basilic, coriandre), 1 semaine à 10 jours pour les intermédiaires (persil, menthe) et quelques semaines pour les plus résistantes (romarin, thym).

Gingembre : Au frigo, jusqu’à 3 semaines.

 

 

A post shared by Marie-Ève Laforte (@marieevel) on

 

Grenade : Entière, sur le comptoir ou au frigo, jusqu’à 1 semaine. Les arilles : au frigo jusqu’à 3 jours.

Haricots : Au frigo, jusqu’à 5 jours.

Kale : Au frigo, plusieurs semaines.

Kiwi : Au frigo, environ 1 semaine.

Laitue : Toujours au frigo, peu importe la variété. En pomme : 1 à 2 semaines. Style mesclun, dans un emballage de plastique et prélavées : toujours se fier à la date de péremption à cause du risque que des bactéries se développent.

Limes : Au frigo, jusqu’à 3 semaines.

Maïs frais : Meilleur le jour-même, au frigo jusqu’à 3 jours.

Mangue : Entière, sur le comptoir, jusqu’à 5 jours. Au frigo quelques jours une fois coupée.

Melon au miel : Sur le comptoir, entier. Au frigo une fois coupé, 3 à 5 jours. Comme le cantaloup, se conserve un peu plus longtemps lorsqu’on enlève la pelure.

Melon d’eau : Sur le comptoir, entier, quelques jours. Au frigo une fois coupé, 3 à 5 jours.

Navet : Au frigo, plusieurs semaines.

Nectarines : Sur le comptoir pour mûrir. Au frigo quelques jours par la suite.

Oignons : À température ambiante mais pas exposés à la lumière, par exemple dans un tiroir ou le garde-manger, quelques mois. Ne pas mettre avec les pommes de terre; les oignons/l’ail et les patates vont se nuire et accélérer le pourrissement l’un de l’autre. Une fois coupé, au frigo, plusieurs jours.

Oignon vert : Au frigo, si possible emballé dans du papier absorbant ou un linge à vaisselle, jusqu’à 1 semaine. Meilleur durant les premiers jours.

Oranges : Au frigo, jusqu’à 2 semaines.

Pamplemousse : Au frigo, jusqu’à 2 semaines.

Panais : Au frigo, plusieurs semaines.

Patate douce : À température ambiante, avec les pommes de terre. Mais attention, elles ne se conservent pas aussi longtemps que celles-ci et devraient être consommées avant 2 semaines.

Pêches : Sur le comptoir pour mûrir. Au frigo quelques jours par la suite.

Petits fruits (bleuets, fraises, framboises, mûres) : Au frigo, quelques jours. Enlever ceux qui commencent à pourrir avant de les ranger, pour éviter la propagation.

 

 

A post shared by Marie-Ève Laforte (@marieevel) on

 

Piments forts : Sur le comptoir, quelques jours ou au frigo, jusqu’à 2 semaines.

Poires : Sur le comptoir pour faire mûrir, au frigo jusqu’à 5 jours par la suite.

Poireaux : Sur le comptoir quelques jours ou au frigo, environ 1 semaine. Peut être lavé, coupé et conservé dans un sac de plastique au frigo endant plusieurs jours.

Pois sucrés et mange-tout : Au frigo, jusqu’à 10 jours.

Poivrons : Au frigo, environ 1 semaine.

Pommes : Au frigo, quelques semaines. Si elles deviennent défraichies, elles peuvent toujours être utilisées pour cuisiner (compote, croustade, etc.)

Pommes de terre : À température ambiante mais pas exposé à la lumière, par exemple dans un tiroir ou le garde-manger, quelques semaines. Ne pas mettre avec les oignons ou l’ail; les oignons/l’ail et les patates vont se nuire et accélérer le pourrissement l’un de l’autre.

Pousses : Au frigo, 2-3 jours. Bien respecter la date de péremption à cause du risque de constamination par des bactéries.

Prunes : Sur le comptoir pour mûrir, puis dans le frigo jusqu’à 5 jours.

Radis : Au frigo, jusqu’à 2 semaines mais meilleurs durant les premiers jours. S’ils sont vendus avec leurs feuilles, les enlever; elles pourrissent beaucoup plus vite que la racine.

Raisins : Au frigo, jusqu’à 5 jours, mais à consommer si possible dans les 3 premiers jours. Comme les cerises, c’est mieux de les placer dans un bol.

Rhubarbe : Au frigo, jusqu’à 1 semaine.

 

 

A post shared by Marie-Ève Laforte (@marieevel) on

 

Tomates : Sur le comptoir, jamais dans le frigo! Peuvent se conserver environ 1 semaine et même plus selon la variété et le degré de fraicheur.


Découvrez un truc facile pour garder votre cassonade molle:

 


Commentaires

Sur le même sujet

Facebook

Ta prochaine recette!